40 ♥

de la laine pour le froid

robe 112 avec les manches de la 113, Burda style 12/2016

 

la frileuse que je suis rêvais depuis longtemps d'une robe bien chaude, c'est à dire en vraie laine. mais le jersey de laine n'est pas facile à trouver, surtout à un prix compatible avec mon budget, et n'ayant jamais travaillé cette matière, je me demandais bien comment pouvait tomber ce genre de maille, et n'étais pas prête à commander "pour voir" à n'importe quel prix... Grâce au fil ouvert par celles d'entre vous qui recherchaient aussi ce genre de matière, j'ai pu explorer quelques pistes et ai jeté mon dévolu sur un coupon 100% mérinos de chez Bennytex, à un prix plus que raisonnable. Bien évidemment, à ce prix, pas de choix de couleur...

le coupon arrivé s'est révélé assez fin, à peine extensible (ça s'étire légèrement, avec un léger bruit craquant), très mat et rêche à souhait comme peut l'être de la laine brute...( ce dernier aspect ne me dérange pas, je fais partie de celles qui aiment le côté râpeux de la laine à même la peau...) il avait aussi une belle fluidité. Il ne convenait donc pas pour les modèles initialement repérés, plus adaptés à des mailles avec plus de tenue, et surtout plus extensibles.

Ayant chiné cet été plusieurs lots de plus ou moins vieux Burda, j'ai plongé dans cette boite aux trésors et trouvé ce modèle prévu pour un tissu extensible, mais néanmoins pourvu de pinces poitrines et d'une fermeture éclair dans le dos.

 

réalisation :

- J'ai remplacé les manches avec "basque de manche" par les manches légèrement évasées de la tunique du modèle jumeau. Si j'aime beaucoup les manches pendantes, très gracieuses pour jouer de la flûte, elles ne sont cependant pas pratique pour le reste - et principal - de mon boulot.

- j'ai gradé de deux tailles aux hanches, comme d'habitude. Au vu de l'aisance sur les pièces, j'ai tenté de remplacer paresseusement la fermeture éclair dos par une simple couture... et ça passe très bien!

- dès le premier essayage intermédiaire, j'ai compris que j'allais être noyée dans la robe. Ce n'était même pas loose, c'était clairement trop large, aux entournures, à la taille... j'ai repris les côtés de 1 cm, et creusé la cambrure à la couture dos de 2 cm... soit quand même 8 cm sur l'ensemble de la circonférence! pourtant la photo du magazine semble relativement ajusté (enfin, confortable quoi)

- je n'ai rien contre le bleu marine, bien au contraire, mais cette robe un peu ample, au tissu très mat et un peu rèche, avait des allures très austères. j'ai donc essayé d'égayer en surpiquant les ourlets et l'encolure d'un point décoratif couleur "surpiqure de jean". Bien évidemment, je n'ai pas réussi à gérer la symétrie de la broderie sur la pointe du V (j'étais pourtant si fière, elle était parfaite pour une fois!), et forcément, en défaisant j'ai fini par faire un petit trou... j'ai récupéré la situation avec trois petits boutons pour cacher le trou et masquer la légère asymétrie grâce à une asymétrie assumée (moi? maniaque?)

 

Portabilité :

Validée! bien que plus fine qu'espéré, elle est réellement plus chaude qu'un robe en sweat, et très confortable (je la porte sur un top manches longues). je peux bouger, faire du vélo, faire de la musique... bref elle a complètement trouvé sa place dans mon quotidien frigorifié de préaux ouverts...

Je la porte avec ceinture pour l'ajuster un peu, car il reste pas mal d'aisance, mais prends aussi plaisir sans une fois rentrée à la maison, pour un coté cocon/confort.

j'ai bien envie de me laisser tenter par d'autres coupons de laine...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

robe 112 avec manches 113, burda style 12/2016, largement réduit, et sans la fermeture éclair.

maille 100% merinos, Bennytex

boutons en bois gravé chinés auprès de @missumlaut-Kikoo

 

 

 
Vous avez aimé ce projet?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

Sabine Kanto (il y a 1 mois, 3 semaines)

J’aime bien l’astuce des 3 boutons placés d’une façon asymétrique. 

missumlaut-Kikoo (il y a 1 mois, 3 semaines)

Jolie ! La surpiqure rend très bien. Je suis étonnée que le  mérinos soit rêche, parmi toutes les laines c'est celle que je trouve la plus douce à la peau. Par contre j'ai un piquant souvenir des shetlands à la mode quand j'étais ado, un vrai cilice même avec un truc dessous. Et que tu n'aie pas mis un col pour chauffer le cou :). 

Enge-Créations (il y a 1 mois, 3 semaines)

J'adore !

Bon, trop courte pour moi, et trop froid dans le cou.

Mais les surpiqures et les 3 boutons lui donnent un très joli pep's, j'aime beaucoup.

korrygwen (il y a 1 mois, 3 semaines)

Merci

pour les boutons... j'ai une petite qui m'a demandé à l'école si c'était normal qu'il n'y ait des boutons que d'un côté... et pourtant ils sont habitués à me voir avec des boucles d'oreilles dépareillées...

@missumlaut-Kikoo oui j'étais étonnée aussi de la texture rêche... heureusement que j'aime ça! et rassure toi, je la porte avec un snood en grosse laine qui fait trois tours! (oui j'ai un sens de l'élégance et du style parfois très personnel...)

quant à la longueur... c'est parce que j'ai oublié de rajouter les marges d'ourlet... comme je suis plus petite que la stature, ça passe bien, mais c'est plus court que prévu, surtout avec une ceinture qui fait blouser...

pois-chiche (il y a 1 mois, 3 semaines)

j'aime bien les astuces pour égailler le tissu. La robe vous va très bien. Et rien de mieux que le jersey de laine! léger et chaud.

aelys (il y a 1 mois, 3 semaines)

Encore une réalisation ravissante. Moi aussi je rêve d'une robe chaude en jersey de laine, pour l'année prochaine je pense !

Rosemary (il y a 1 mois, 3 semaines)

Elle est très jolie cette robe, et la personnalisation que tu as faite à partir de ce patron très chouette. Merci de me remettre en mémoire ce burda que j'ai, et que j'avais un peu oublié.

Ils aiment ce projet