19 ♥

quand opale devient Erell

Encore une jupe... oui mais ça faisait longtemps que je n'en avais pas cousu (au moins deux mois...) et puis j'avais cette revanche à prendre sur les patrons Pretty mercerie, avec ce deuxième essai, cette petite jupe à la fois trapèze, portefeuille et esprit marin... un vrai pousse au crime!

 

Tissu : j'ai patiemment démonté une robe (celle-ci)  cousue il y a deux ans, longtemps rêvée, adorée, mais dont le style ne me correspondait pas vraiment, et dont je ne savais pas faire les ajustements à l'époque (ferais-je mieux maintenant? c'est pas sûr). Elle restait sagement sur son cintre depuis sa première sortie, trop aimée pour s'en débarrasser, mais pas adaptée à être portée.... 

Heureusement, à l'époque je réglais les points trop longs, ça a rendu le démontage moins pénible...

l'avantage de l'amplitude d'une jupe à plis, c'est que les pièces de ma jupe rentraient pile (dernière photo). Du coup, il me reste toujours ma fin de coupon..

 

le patron:

jupe portefeuille doublée (j'ai pris un voile de coton bleu marine) et exclusivement boutonnée (pas de zip)

après mes déconvenues sur la robe Negara, j'étais méfiante (mais bon ayant acheté un lot de 3 patrons, autant les tester!), mais je dois reconnaitre que les finitions, bien que très basiques, sont mieux pensées - collection plus récente, on peut imaginer que ça a donc progressé... pour autant, je tenterai d'affiner ça avec des détails appris sur d'autres modèles.

Les explications sont très succintes, et il y a peu de shémas. Le montage est très simple, certes, mais justement, il manque parfois des indications sur les points de détails qui peuvent faire hésiter, même quand on a l'habitude des jupettes trapèze et portefeuille, car c'est justement sur les détails que se jouent les différences entre modèles... la video proposée ne fait que reprendre justement les grandes lignes du montage et n'apporte donc pas beaucoup plus.

mon tissu étant plus léger que ceux recommandés, j'ai hésité à poser un droit fil le long des pans verticaux pour donner un peu de tenue, et à renforcer les boutonnières, mais finalement ça marche comme ça, elle est légère comme je l'espérais. La ligne générale mériterait quand même un peu plus de tenue.

 

Ajustements :

comme toujours, j'ai gradé entre les hanches et la taille. La double pince dos (deux de chaque côté soit quatre en tout) permet un ajustement précis pour les cambrures prononcées, et ça c'est génial! et la forme portefeuille a cet avantage de pouvoir affiner à la fin, juste en jouant sur la position des boutons... ça peut permettre pas loin d'une taille de variation...

En revanche je n'ai pas fait d'ajustement de stature, car je voulais une jupe pour la chaleur qui finira bien par pointer son nez, et je porte les jupes plus longues (moins courtes) en été - je n'assume pas les gambettes découvertes. Pour autant, elle fait beaucoup plus longue que sur les versions vues ici ou là, ça fait un peu trop sage, et j'hésite...

Au final elle me plait bien, elle donne une jolie seconde vie à un tissu que j'aime beaucoup. il y en aura certainement d'autres dans des tissus plus adaptés pour l'hiver prochain, et peut-être plus proches de l'esprit marin du modèle.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jupe Erell, Pretty Mercerie

sergé de coton fin, tissu myrtille, réemployé d'une ancienne robe.

 

 

 
Vous avez aimé ce projet?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

eliflo (il y a 1 mois, 3 semaines)

Elle est très chouette et la longueur me semble parfaite!

Ils aiment ce projet