22 ♥

Rimuss

L'an passé, j'ai décidé de tricoter une jacquette/gilet pour moi pour m'occuper les mains durant les vacances de Noël. Quitte à m'occuper les mains, j'ai décidé de tenter un modèle en aiguilles 3.5 mm, sachant que je n'étais jamais descendue en-dessous des aiguilles 4 mm depuis mon retour au tricot et qu'avant, c'était pour des trucs comme des porte-clefs, donc pas exactement le même challenge! Commencé juste avant Noël 2019, finit un an après jour pour jour d'après Ravelry mais je l'ai abandonné plusieurs fois durant de longues périodes.

Je cherchais un modèle ajusté, avec enjolivures mais simple quand même et si possible déjà fait moult fois sur le web, histoire d'avoir des conseils au cas où ça se passait mal. J'avais beaucoup aimé le gilet Eau Gazeuse de Marie Amélie Design vu à plusieurs endroits du web, notamment chez madebycelinette sur son blog en 2017 et puis sur T&N en 2018 par Atelier de Claire, Adeline et slow.mama.creations (dont le blog a disparu, dommage) et entendu tellement de louanges sur les explications de cette marque que j'ai décidé d'investir dans ce patron.

Première surprise, pour laquelle je n'ai pas trouvé l'info avant d'avoir acheté le patron: c' est en fait un patron de pull, en français et en anglais, avec un document ajouté en français uniquement pour faire le gilet. Je note document et pas patron car le titre du document est variante Eau Gazeuse et ce document ne peut être utilisé qu'en ayant aussi les instructions du pull car seules les parties différentes y sont décrites.

Seconde surprise: j'avais lu que les instructions de cette marque étaient très détaillées mais je ne m'attendais pas à en avoir autant! 20 pages pour le patron du pull en anglais, 22 pour celui en français, et 16 pour la variante gilet. Bon, les schémas pour la dentelle prennent 5 pages en fin de chaque document parce que chaque taille est détaillée séparément, donc c'est possible de réduire un peu le nombre de pages, mais on arrive quand même à minimum 29 pages à lire pour faire le gilet.

Troisième surprise: j'ai été étonnée du choix de mise en page, qui ne permet vraiment pas d'optimiser le papier si on veut imprimer les explications (obligatoire pour moi). Il y a de très grandes images du vêtement sur les pages, sur fond très sombre, donc beaucoup d'encre utilisée "pour rien". Le texte est écrit en très petite fonte, donc pas possible d'imprimer deux pages par feuille sans prendre une loupe. Finalement, les instructions sont en italique, avec une certe très jolie police mais cela ne facilite pas la lecture et comme je tricote pas mal dans des conditions suboptimales, comme le métro ou une chambre mal éclairée, ça m'a un peu compliqué la vie.

Pour la réalisation en tant que telle, il faut se poser tranquillement pour faire la dentelle mais c'est pas sorcier tant qu'on ne fait pas autre chose en même temps! Je n'ai pas compris grand-chose aux instructions sous forme de texte en français et n'ayant jamais utilisé de schéma, j'ai donc aussi imprimé les instructions en anglais pour ne pas me mélanger les pinceaux. Après m'être un peu pris la tête pour capter comment lire le schéma, j'ai finalement utilisé le schéma uniquement pour cette partie. Hormis cette partie de dentelle pendant laquelle il faut être un peu attentive, le reste est du jersey avec des diminutions et augmentations, donc facile. J'ai utilisé les instructions en anglais quand il fallait suivre les instructions du pull, et les instructions en français pour le gilet le reste du temps.

Je n'ai tricoté de grosses pièces qu'à partir de patrons en anglais et je dois dire que je n'ai pas compris toutes les louanges sur les explications du patron... Le patron n'est pas mal expliqué mais je m'attendais à mieux, et surtout à plus efficace. Il y a des endroits où j'ai réécrit le patron pour noter les comptes autrement parce que je n'arrivais pas à m'y retrouver dans les comptes tels que présentés dans les instructions. Mais cela peut clairement être dû à mes habitudes de tricot plutôt anglo-saxones.

Il n'y a qu'un seul point du patron que je n'ai toujours pas compris, mais il a failli me rendre chèvre plusieurs fois! Y a-t-il différentes façons de relever les mailles? Est-ce moi qui n'ai rien compris? A plusieurs reprises, il est noté de relever et tricoter des mailles en partant d'un point du tricot, et puis c'est noté où on doit se trouver avant de commencer à suivre le reste des explications. Moi quand je lis ça, je lis qu'il faut que je relève et que je tricote, donc que je fasse un aller-retour et donc que je finisse au point de départ. Pourtant, les instructions notent qu'on doit finir ailleurs! Et puis ça se complique encore quand il s'agit de tricoter les i-cords... j'ai recommencé dix fois celui de l'encolure avant de pouvoir le tricoter dans le bon sens et d'avoir l'impression que le résultat ressemblait à la photo.

Aussi, un petit problème concerne la longueur des manches. Les instructions préconisent de faire les manches 2 cm plus courtes en français qu'en anglais! Après vérification, c'est la longueur en anglais qui me semble la plus correcte par rapport à la longueur du corps, à moins qu'on aime avoir le poignet bien dégagé. J'ai allongé les côtes jusqu'à mes poignets.

Concernant la taille, j'avais lu que les modèles de cette marque étaient très serrés aux bras mais je ne pensais pas à ce point-là non plus! J'ai tricoté le corps en taille 90 avec un échantillon un poil grand, donc le corps devait déjà être un poil plus grand que prévu par le patron. Comme j'ai allongé la dentelle d'un motif complet, j'ai directement fait la taille 100 pour les manches, ce qui correspondait à peu près au nombre de mailles rajoutées par cet allongement. Ça a très bien fonctionné mais je suis très surprise que, malgré que j'ai pris deux tailles au niveau du buste depuis le début du tricot et rien au niveau des bras, le corps est ajusté comme il faut et les manches sont sacrément serrées, je ne peux mettre qu'un t-shirt à manches longues tout fin dessous. Donc si vous voulez faire ce modèle, n'hésitez pas à tout de suite partir sur 1-2 tailles plus grandes pour les manches!

Finalement, j'ai remarqué que j'avais une ligne de jersey sur le bord d'une de mes emmanchures mais pas de l'autre côté. Je suppose que j'ai pas relevé les mailles de la même façon des deux côtés mais je ne sais pas trop ce que j'ai fait de faux. Je vivrai très bien avec.

Pour la laine utilisée, c'est de la Sock de Malabrigo, mérino superwash. On s'est posé la question avec un collègue si le traitement superwash changeait les qualités thermiques de la laine... je n'ai pas de réponse étayée mais en tout cas, j'ai bien chaud, c'est tout doux et la couleur est fort jolie, c'est donc tout ce que je demande!

-----------------
Informations:

 
Vous avez aimé ce projet?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

Zephora (il y a 1 mois)

"Relever", c'est juste attraper un brin ou la tête d'une maille avec une aiguille.

"Relever et tricoter", c'est passer sous un brin ou sous la tête d'une maille avec l'aiguille droite (= relever), puis faire un jeté et faire passer le brin par dessus ce jeté avec l'aiguille gauche (=tricoter).

Bon, je ne suis peut-être pas très claire, mais c'est super simple à faire !

linon (il y a 1 mois)

Merci beaucoup pour ce bilan très détaillé ! Je suis moi aussi en train de tricoter un patron de gilet de cette marque et j'ai été également surprise des explications que j'ai vues vantées partout : elles sont verbeuses au point de manquer parfois de clarté.

Bravo en tout cas car le résultat final est très beau !

Liseli (il y a 1 mois)

@Zephora: ah, donc effectivement, c'est moi qui ne connaissait pas cette technique! Je connaissais le fait de relever toutes les mailles, puis toutes les tricoter, mais pas relever puis faire un jeté. Mais cette version ne fait-elle pas de trou au niveau du relevé de maille...?

@linon: je crois que tu as trouvé le mot qui me manquait ;-)

Grenadine C (il y a 1 mois)

Aaaah, merci Liseli d'avoir soulevé la question du relevage des mailles et Zephora d'avoir répondu ! J'ai tricoté plusieurs pulls/gilets et j'ai toujours bidouillé à ce niveau là car je ne connaissais pas cette technique !

Ton gilet est très beau, effectivement, il fallait bien ça en longueur de manches ! Au passage, mon pull Sweat Pea (que j'adore et porte énormément) de la même créatrice est à mon goût un poil trop ample au corps et un peu trop étroit aux manches, mais j'ai pensé que c'était ma tension qui m'avait joué des tours.

Je suis d'accord avec toi sur les explications des patrons de Marie-Amélie design : je les trouve très complètes, rien ne manque (bon, à part des précisions sur le relevage donccheeky), mais trop de blabla à mon goût, et l'italique en corps 7, au secours (je crois que je l'avais mentionné sur ma publication du Sweet Pea) ! Pour la dentelle, quel que soit le patron, pour moi c'est beaucoup plus simple de suivre une grille. Ou des explications en anglais à la limite...

Sylvaine (il y a 1 mois)

Joli pull qui te va très bien.

Liseli (il y a 1 mois)

@Grenadine C: je suis très heureuse que ma question soit utile à d'autres, et franchement contente que Zephora ait eu la réponse (d'ailleurs, j'ai oublié de le dire plus haut mais merci :-)

Pour la longueur des manches, vu que je suis grande, c'est normal que j'aie dû rallonger. La seule chose anormale, c'est que la longueur soit différente selon les langues – ou les françaises ont des bras plus courts que les anglaises...?

@Sylvaine: merci :-)

Nabel (il y a 1 mois)

Il est très beau ce gilet !

Pour le relever et tricoter, j'avais vu ce tuto de Mélina (https://www.youtube.com/watch?v=__51hMuO9TM) où on voit qu'elle attrape la maille puis elle la tricote normalement (vers 4 min 50)

Merci pour ton retour très détaillé sur le patron.

Et pour la laine, je me demandais si elle ne boulochait pas un peu avec un gilet. Je l'ai tricotée pour un châle (zéro bouloche) et pour des mitaines. Pour ces dernières, je trouve que la laine ... elle ne bouloche pas ... mais il y a des petits brins qui sortent un peu du tricot (je ne sais pas si je suis claire) et du coup, je me posais la question pour un pull où ça frotte plus, au niveau des bras. Et sinon, je n'ai pas beaucoup de recul sur la laine en général mais j'aime beaucoup celle-ci : douce, chaude, soyeuse ...

 

Liseli (il y a 1 mois)

@Nabel: comme sur mon châle tricoté dans la qualité "arroyo" de cette laine, il y a quelques peluches mais pas tant que ça et une fois que les quelques peluches se sont créées, ça n'a pas l'air d'empirer. J'ai eu un peu peur après l'avoir porté une journée et puis finalement c'est pas pire après un jour qu'après deux semaines!

Je pense aussi que comme la laine est super ronde et lisse au départ, le moindre poil qui dépasse se voit particulièrement fort. Personnellement, l'état général après stabilisation ne me semble pas particulièrement critique et je sors avec sans honte :-)

Ils aiment ce projet