21 ♥

Il en faut peu pour être heureux

Parmi mes souvenirs d'enfance, beaucoup se réveillent à l'approche de Noël, cette attente interminable et délicieuse. Ceux que j'ai le plus de plaisir à me remémorer sont les vacances chez Tatie Nicole. Juste avant Noel, Tatie posait des congés pour accueillir l'un de ses petits-neveux dans son petit appartement aux fragiles bibelots avec lesquels les enfants avaient le droit de jouer. Ô la belle semaine! Je devenais fille unique et choyée au-delà du raisonnable. Fabrication de décorations, sortie au zoo, visite à la librairie, précieux mais ephémère ballon à l'helium... C'est elle qui m'a amené au cinéma pour voir mes premiers Disney.

 

Maman depuis quelques années je voulais créer pour ma fille et ma nièce un rituel de Noël précieux comme celui-là, un de ces moments où l'on se sent aimée et unique. Aux vacances de Toussaint je les ai amenées au magasin de tissu pour choisir celui qui leur plaisait et leur confectionner avec une robe pour le jour de Noël. Après avoir fui le rayon des héroïnes Disney (« Le motif est trop gros, ça ne rendra pas bien sur une robe »), évité de nous enfoncer dans celui des tissus de carnaval (« Ah ouais, c'est  joli, mais ça je sais pas le coudre... »), nous sommes arrivés devant des dizaines rouleaux de cotonnades toutes plus belles les unes que les autres. Il a bien fallu choisir parmi tous ceux qui nous plaisaient et les filles se sont décidées pour deux motifs de feuillages tropicaux: palmes pour l'une, feuilles de bananier pour l'autre. Elles ont également craqué sur les tissus doudou, et je me suis laissée tenter...

 

Je relie ces cousettes à mes premiers souvenirs cinématographiques, les fameux Disney vus pendant les vacances de Noël; de par leurs imprimés de feuillages exotiques ils me rappellent le livre de la jungle. D'ailleurs, quelle ne fut pas ma surprise lors de mes recherches de photos du film en vue de ma participation de voir que l'image que j'avais en tête pour illustrer ce billet comprenait ces 2 types de feuilles!

 

La couture de ces 2 tenues a été un temps fort de mes préparatifs de Noël, j'espère que cela continuera pendant de nombreuses années et que ce sera un souvenir fort pour mes petites devenues grandes.

En voyant leurs yeux briller en découvrant et en essayant leurs robes, j'ai gouté et savouré pleinement la magie de Noël.

         ************************************************************

Patron de la robe, mon patron fétiche pour fillettes: la Judith Dress de Compagnie M, sans le noeud et avec une jupe froncée. A porter sur un tee shirt à manches longues aux saisons fraiches.

Paron du gilet: gilet de berger Maël de Superbison raccourci de quelques centimètres pour tomber au niveau du corsage de la robe.

 
Vous avez aimé ce projet?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

kiki34 (il y a 4 mois, 4 semaines)

Quelle chance d'avoir eu une si gentille tatie! De bien jolis souvenirs et une belle manière de les perpétuer de cette façon. 

Ils aiment ce projet