45 ♥

Ayora Jacket version test

Voici la version de la veste Ayora que j'ai réalisée dans le cadre d'un test pour Pauline Alice.

Taille

J'ai coupé une taille 38, mes mensurations sont 89-74-96 pour 166 cm. Je n'ai pas fait de toile. 2 cm de hauteur de buste en plus aurait été plus harmonieux afin que les poches soient un peu plus basses. Par ailleurs, la veste est un peu juste au niveau de la carrure si je veux porter un pull. Un 40 aurait été plus confortable. Mais le 38 me plaît bien esthétiquement.

Tissu

Ma version est unicolore. J'ai eu besoin de +/- 3,20 m de tissu (fil à fil indigo). J'ai acheté le biais assorti pour finir les coutures intérieures. Le métrage important est lié à ces deux points :

Réalisation

Le plus long dans cette veste est le matelassage. Je n'ai pas de pied à double entraînement et donc, si vous êtes dans mon cas, respectez bien les marges de sécurité conseillées par la créatrice.  

Le plus difficile, c'est le montage de la parementure qui finit les bords extérieurs de la veste. La pièce est longue... Et il faut gérer les arrondis, le repassage. Chez moi, ils sont loin d'être parfait et je pense qu'il est quasiment impossible d'éviter les petits plis. En outre, il y a une différence d'épaisseur entre la parementure et le corps de la veste (matelassage).

Pour le reste, ce n'est pas plus compliqué que de monter un haut en chaîne et trame. Le corps et le dos étant en une seule pièce, il n'y a pas de couture latérale.

Finitions proposées

La créatrice propose de ganser toutes les coutures : surplus des manches, des emmanchures et des épaules. J'ai choisi de ne pas mettre de bouton. Sur Instagram, vous trouverez une story à la une de mon profil vous montrant quelques détails de l'intérieur de la veste. 

Conclusion

Je suis ravie d'avoir participer à cette phase de test. De prime abord, je n'aurais jamais cousu ce type de veste, mais au final, je trouve que ce modèle ne me va pas si mal. De même par rapport à la couleur... Je ne m'attendais pas à un bleu si vif en voyant les photos sur le site de Stragier, mais je finis par m'y habituer... 

Ce patron ne s'adresse pas aux débutants en raison de la parementure. Il ne faut avoir peur de cranter ;-) et il faut savoir utiliser son fer à repasser ! Le reste demande juste de la patience et un peu de minutie. Personnellement, j'ai pris beaucoup de plaisir à coudre cette veste. 

Au niveau des explications, le livret (disponible en anglais, espagnol et français) est pro : mise en page et rédaction soignée, schémas en noir et blanc d'une grande clarté... Le PDF, au niveau des marges, utilise le même système que Deer and Doe. En revanche, il n'y pas de calque de taille.

 

 

 

 

 

 

 

 
Vous avez aimé ce projet?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

Sylvaine (il y a 1 mois, 1 semaine)

Je n'ai pas accroché sur les 2 modèles de présentation de la marque; par contre, ta version (très bien portée) me fait changer d'avis car je la trouve vraiment jolie .

mademoiselle_bli (il y a 1 mois, 1 semaine)

Merci Sylvaine :-)

emmacvr (il y a 1 mois, 1 semaine)

Merci pour toutes ces infos détaillées.

Je trouve la veste très réussie et la couleur très belle !

missumlaut-Kikoo (il y a 1 mois, 1 semaine)

Très beau bleu. La veste est bien structurée et te va. Un bémol pour moi sur le modèle : une veste matelassée ça évoque un besoin de chaleur et elle n'a pas de fermeture.

mademoiselle_bli (il y a 1 mois, 1 semaine)

Merci @emmacvr et @missumlaut-kikoo. Pauline Alice prévoit normalement une fermeture avec des pressions. J'ai décidé de ne pas en mettre pour plusieurs raisons :

  • Il faut trouver de jolies pressions...
  • Je n'aime pas la silhouette que la veste me donne quand elle est fermée : la coupe boîte renforce ma carrure.
  • Je n'étais pas certaine de porter cette veste lorsque je l'ai réalisée. Du coup, cela ne m'a pas encouragée à faire des recherches pour trouver de jolies pressions. 

Ils aiment ce projet