13 ♥

Quart coat

Et voilà. J'ai cousu un manteau. Et aujourd'hui j'ai photographié mon manteau. Il a été beaucoup porté, cet hiver (enfin quand l'hiver a commencé).

J'ai coupé dans un beau lainage Agnès b., acheté au moment de ses merveilleux déstokages à partir de 5 euros le mètre, je ne sais pas si cela arrive à nouveau. j'ai tourné autour pendant des mois, en attendant le bon patron. Et puis eureka (comme on dit chez les Hélènes) ! En voyant la version cousue par Annouchk pour sa soeur, c'était parti.  Je suis peu déçue par la qualité de ce beau lainage qui bouloche furieusement. J'ai l'impression qu'il y a du mohair dans le tweed. il est chaud, ça d'accord, mais j'ai l'impression d'être un gros poussin qui perd son duvet.

La doublure avec ses potiches chinoises bleues est un coton tout bête du marché de Sarcelles, qui attendait son heure en me rappelant une très belle matinée d'hiver.

Sinon, le manteau se coud très bien. Tout est très précis et s'emboite merveilleusement. Je porte dessous une doudoune parce que sinon j'ai un peu froid (effet gros poussin assuré). J'ai arraché une des épaulettes en portant mon sac à bandoulière, bien sûr. Bien que le col soit thermocollé deux fois (sur chaque face), il ne tient pas debout tout seul, ce que je voulais. J'ai bien réussi les boutonnières passepoilées, mais avec ce tissu on ne voit rien alors il faut me croire sur parole.

Je cherchais un manteau un peu militaire, c'est l'idée. C'est pourquoi je n'ai pas cousu les plis sur les hanches (en plus, pour le gros poussin, ça ferait trop).

C'est une bonne base de manteau, qui en dépit de ses découpes princesses ( mon côté petit pois) encore pas assez cintré pour moi (qui le suis aussi un peu). La prochaine fois, je chercherai un manteau ceinturé, et plus près du corps.

 
Vous avez aimé ce projet?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Ils aiment ce projet