16 ♥

Age du bronze : le sarouel

Ça aurait du être une pièce complémentaire de mon projet double fil...Mais j'avais tout préparé , et puis un fil précieux s'est brisé, et j'ai perdu l'envie de jouer à ce moment là. Le projet est retourné dans son carton, il en reste ce sarouel qui aurait été dessous.  C'est un recyclage, un transformation plutôt.

Quand j'ai vu cette grande jupe à un vide grenier, dingue de la couleur bronze (pas kaki...) de la brillance du mélange lin-métal et des irresistibles petites nervures, je l'ai embarquée en me disant j'en ferait bien quelque chose.  J'avais aussi un sarouel de la bonne taille lui, mais fatigué, noir, sans poches, et froid car synthétique, il a donné l'idée générale.

J'ai commencé par dédoubler la ceinture et ouvrir les cotés à reprendre. J'en ai profité pour ajouter des poches ornées d'un galon bronze. J'ai ôté la doublure peu agréable pour la remplacer par une doublure en soie -un morceau que j'avais teint l'an dernier mais dont le vert est trop bleuté. J'ai reconstitué le haut sur la ceinture dédoublée à l'aide d'un gros grain souple, ajouté une patte pour un bouton. Puis fait des coulisses sur les cotés en bas et au milieu avec des galons bronze.

Et comme je n'ai pas de talent de brodeuse ni de machine qui supplémente, j'ai fait une broderie de signes avec des traits au point de bourdon. J'ai utilisé les fils brillants que m'a gentiment envoyé une needlenaute l'an dernier...Différents tons de bronze, encore. Ça a fait une quantité invraisemblable de fils à  passer sous l'envers, ce truc !  J'ai en plus du calculer la place pour avoir juste ce qu'il fallait de signes, ne pas faire trop d'erreurs difficiles à rattrapper. Et j'ai fini le haut de la ceinture avec le galon plié pour un effet passepoil.

Conclusion : pas de rab de tissu, c'est dommage car le sarouel est plus court que son modèle et ça tombe moins bien. La broderie, son coté brut (c'est pas exprès )  et ses multiples sens me plaisent. Ce code que personne ne cherchera.  J'ai chaud aux jambes grâce à la doublure , et je n'arrête pas de fourrer les mains dans les poches doublées soie aussi.

 
Vous avez aimé ce projet?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

Zephora (il y a 2 semaines, 4 jours)

Elles sont très belles ces broderies ! 

elizaT. (il y a 2 semaines, 4 jours)

Une trouvaille que tu as su merveilleusement modifier comme à ton habitude!

LesFleursBleues (il y a 2 semaines, 4 jours)

Belles broderies et la doublure en soie, j'adore!

missumlaut-Kikoo (il y a 2 semaines, 4 jours)

Merci : les broderies me conviennent malgré la maladresse de la réalisation (j'aurais les faire avant de remonter la ceinture, hé ! Et pas de rab de tissu pour m'entrainer). Petit jeu, qui devinera ce que c'est ? Indice : celte.  Et elles ont 3 sens que je connais, et peut-être un quatrième que je ne connais pas...Ce qui l'un dans l'autre me paraît bon, laisser une part à l'inconnu, à la poésie, au hasard.

 

Garak (il y a 1 semaine, 6 jours)

La broderie me rappelle beaucoup l'ogham, mais à l'horizontal.

missumlaut-Kikoo (il y a 1 semaine, 3 jours)

Bravo Garak ! Ce sont des ogham à l'horizontale  Voici ce qui est écrit

᚛ ᚆᚒᚋᚐᚔᚅ ᚃᚓᚌᚓᚈᚐᚂ ᚐᚅᚔᚋᚐᚂ ᚋᚔᚅᚓᚏᚐᚂ ᚐᚅᚉᚔᚓᚅ ᚅᚑᚒᚃᚓᚐᚒ ᚈᚏᚐᚔᚈᚓ ᚐᚃᚓᚉ ᚓᚌᚐᚏᚇ᚜

La transcription n'est pas de "vrais" ogham (je ne cause pas l'irlandais ancien), mais un codage alphabétique par les graphèmes associés.

Le bouton sert de clé pour indiquer la piste.

Faire ceci, le sens des messages, le lien entre le passé et le présent, c'était aussi un moyen de nouer et renouer certains fils.

 

 

Ils aiment ce projet