19 ♥

Lin et l'autre indigo

Derniers beaux jours pour être sans manches.

Petit coupon de lin indigo du marché. J'adore cette couleur, dont même le nom est chargé de rêves et surtout dans ses teintes les plus sombres. Donc le lin...Après un pantalon en lin brun -portable en cas de grosse chaleur mais guère montrable, car il s'est considérablement élargi et fait pantalon de clown, j'ai cousu bien serré le pantalon indigo. Nope, quand même je pourrais y caser une choucroute jarret sans souci, voire deux. Et donc j'ai fait une tunique avec la chute, plus une autre chute de lin noir, pour cacher un peu.  La réussite n'est pas totale mais pour moi, petites victoires du haut qui ne baille pas, et des plis dans le creux des reins qui sont tolérables. Le bas de la tunique fait un peu bizarre, tant pis ! J'aurais peut-être  une idée pour arranger.

 
Vous avez aimé ce projet?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

Zephora (il y a 2 mois, 2 semaines)

Jolies couleurs, et joli dos et joli décolleté !

Grenadine C (il y a 2 mois, 2 semaines)

J'adore cette tunique ! Le dos est vraiment très réussi avec cet effet redingote, et le décolleté est très original. Vraiment j'aime beaucoup beaucoup !

Oscar1965 (il y a 2 mois, 1 semaine)

J'aime beaucoup le modèle et l'association des couleurs. Qu'est-ce qui te tracasse au niveau du bas de la tunique?

missumlaut-Kikoo (il y a 2 mois, 1 semaine)

Merci ! Oscar1965, ce qui m'embête au bas de ma tunique c'est que la partie arrière ne "tombe " pas, ça me donne des ailes aux fesses :) vu de l'avant.. Je vais essayer de mettre des petites pattes entre le dos et le devant aux fentes de coté. Prétexte à boutons, yessss. Sinon, d'une façon générale j'aime les "hi-low".
Mais je suis très contente d'avoir avancé sur le dossier cambrure + popotin = excédent de tissu au milieu du dos. En soi, rien d'évident car il faut à la fois allonger le dos pour loger un bourrelet sous-clavicules et le raccourcir pour ne pas avoir une poche de tissu au creux des reins.

Ils aiment ce projet