Conseils couture

Discussions

J'ai perdu le mojo !! :(

Retour aux forums

aelys (il y a 3 mois, 2 semaines)

Ce post a pour but d’exorciser le démon de la loose qui s’est emparé de ma machine à coudre depuis quelques mois !

 

Ca fait des semaines que je loupe l’intégralité de mes projets couture.

 

Cet hiver, je n’ai pratiquement pas cousu, et en tout cas rien pour moi.

Au printemps, je me relance avec un beau projet : une veste Pavot doublée dans un magnifique velours Stragier.

Sauf que je me suis plantée dans la découpe de la doublure (pourtant patron de doublure déjà réalisé sans problème par le passé….), impossible d’assembler la doublure avec l’extérieur de la veste. Découragée, j’ai laissé tomber, la veste inachevée trône sur un cintre.

Pour me remettre de cet échec, j’ai pensé partir sur une couture facile et gratifiante : un Plantain. Tout se passe bien, une heure de couture plus tard me voilà avec un chouette Plantain parfaitement à ma taille. Sauf que le tissu s’avère complètement pourri, au bout de 3 lavages il est tout juste bon pour sortir les poubelles.

Projet suivant, encore un tee-shirt pour remplacer le Plantain mort trop tôt, je ne prends pas de risque et ressors mon patron du top Beryl déjà réalisé 2 ou 3 fois sans souci, que je coupe en jersey. A l’essayage, je trouve le résultat bien trop petit pour moi. Bah oui, au lieu de couper mon top avec mon patron T38, j’ai pris le patron T34 destiné à ma fille. Vu que c’est du jersey, je rentre quand même dedans, mais pffff le fit n’y est pas (du tout !).

Allez on continue. Puisque les patrons déjà cousus et validés ne me portent pas chance, je décide de tester la blouse Paoline de Anna Rossa Pattern (pleine canicule, une blouse ample ça fait envie !) Un passage à Mondial Tissus plus tard, je reviens avec une dentelle anglaise bien trop rigide pour ce projet. Résultat sans surprise, la blouse est chouette mais le tissu est inadapté, ça fait trop d’ampleur, je ne suis pas à l’aise du tout.

Pas grave, je rachète un autre tissu, une jolie viscose souple comme tout pour retenter le coup. Bien sûr, j’ai la brillante idée de ne pas amidonner mon tissu avec la découpe. Rho c’est pas grave me dis-je, la blouse est ample, pas besoin d’être très précise à la découpe…. Mais bien sûr… un décolleté en V ça ne nécessite aucune précision, tout le monde le sait… résultat, le décolleté est trop profond, il gondole beaucoup, et la parmenture ne tient pas en place. Je n’ai même pas fait l’ourlet.

Et voilà la fin de mes tristes aventures.

Ca vous arrive aussi de perdre complètement le mojo de la couture ?

Labobine (il y a 3 mois, 2 semaines)

A mon avis c'est un problème de concentration, tu as peut-être l'esprit trop encombré pour faire les bons choix en ce moment. Ne t'inquiètes pas, ça passera ! Fais une pause en t'adonnant à d'autres loisirs et l'envie reviendra, pour te réconcilier avec la couture !

FilleFutile (il y a 3 mois, 2 semaines)

Je comprends tout à fait, je sors à peine du creux de la vague. 

En fait, ce qui a aggravé la situation c'est de me forcer à coudre, "pour remonter en selle", alors que je n'en avais pas vraiment envie, ni vraiment besoin des vêtements que je m'apprêtais à coudre. Résultat, des fringues pas faites pour moi, passablement ratées, que je ne porterai pas (dans le meilleur des cas). (Parce qu'en plus, dans mon égarement, j'ai souvent cédé à la mode... Quelle cruche !)

A présent, ce qui me motive, ce sont les projets anodins. Des choses dont je n'ai pas l'habitude, et/ou purement utilitaires. Hier j'ai fait deux maniques. Elles ne sont pas franchement sexy, le biais est posé à l'arrache, mais j'éprouve beaucoup de satisfaction à les avoir réalisées. Pareil pour une moche trousse en plastoc à paillettes, mais qui m'est bien utile.

Bref, il faut se laisser le temps.

(je précise à toutes fins utiles, que je parle de la couture récréative, celle qui fait tout chaud à l'intérieur, parce qu'entre temps j'ai cousu des trucs bien compliqués et bien ch....s, mais, pour les autres, parce que je suis une nana sympa)

Pic et pic (il y a 3 mois, 2 semaines)

Quand j'ai un peu envie de couture mais pas vraiment envie de tout sortir, que je sens que je ferai que des erreurs, j'aime bien lire les blogs coutures et ce que font les autres. Du coup c'est un peu par procutation :-) ou alors je prépare un patron pdf en le scotchant, ou decalquage de patron papier. Par contre j'attend le retour de mojo pr me lancer.

Thifaine (il y a 3 mois, 2 semaines)

Ça m'est arrivé cet hiver. J'ai foiré quelques trucs.

Ton message est très positif au final parce que on apprend jamais de nos réussites, que des erreurs.

Il se trouve que tu as très bien analysé tes erreurs, que tu as de grandes chances de ne pas reproduire. Il y a de fortes chances que tu Check bien la taille de tes patrons, que tu choisisses mieux tes tissus etc...

En bref tu as progressé, et ça, c'est une réussite 🤗

nanomag (il y a 3 mois, 2 semaines)

ça arrive, tu n'es pas la seule ^^ dans ces cas-là, je planifie (je cherche une association tissu du stock/patron) ou je décalque des projets de ma todo list

Grenadine C (il y a 3 mois, 2 semaines)

Comme je te comprends ! J'ai eu un passage à vide il y a quelques semaines, même mes patrons valeur sûre tournaient mal. C'était de bêtes erreurs d'attention comme ne pas vérifier les marges de couture par exemple (bonjour la blouse trop petite alors que j'ai déjà cousu le patron 4 fois^^). J'ai eu aussi plusieurs cas de vêtements trop petits. Ben oui, j'ai pris 5 ou 6 kg depuis mes débuts, surtout dans les hanches, et accepter que je ne fais plus du 38 de partout mais plutôt du 40 voire 42 au popotin, ben... ça m'a pris du temps (et plusieurs ratés^^). Pis j'ai eu aussi le cas des vêtements clairement pas taillés pour moi, et pas assez de bouteille pour adapter le patron correctement...

C'est pas mal de lever le pied parfois. Comme Fille Futile, je me suis un peu forcée à coudre quand même histoire d'avoir le dernier mot sur le destin (n'importe quoi !) mais bon, c'est pas hyper satisfaisant.

Mon truc dans ces moments là c'est les toiles non portables, cousues à l'arrache, à grands points et sans finitions : perso ça me défoule, c'est utile, si c'est moche et raté ben c'est pas grave, c'est le but. Et ça dégage les tissus pas jolis/de mauvaise qualité qui filent le bourdon quand on ouvre son placard à tissu ;) En plus, ça fait tellement "couturière sérieuse" quand on dit qu'on a fait une toile, ça épate les copines^^ (alors que je suis juste en mode "Sewzilla")

aelys (il y a 3 mois, 2 semaines)

Merci pour vos témoignages ça fait du bien 😊

 

Alors en fait j'ai vraiment envie de coudre en ce moment, et ma période loose totale dure depuis le mois d'avril alors ça fait long !!

 

Grenadine ton idée de toile non portable est excellente 👍👍👍 ça va me permettre d'avancer en attendant le retour du mojo 

 

Et du coup j'ai quand même fini ma 2e blouse paoline, en ajoutant des points à la parmenture pour ne pas qu'elle rebique, un max de vapeur sur le décolleté, je pense qu'avec un gros sautoir et éventuellement un débardeur elle sera portable 👍

missumlaut-Kikoo (il y a 3 mois, 2 semaines)

Ben tu as quand même réussi un Beryl pour ta fille ! Un de mes échecs  définitifs ce top. La version jersey était un peu grande pour moi et les épaules tombaient derrière, alors je l'ai donné à une copine, il va très bien à sa fille. J'ai fait une versions tissu dans le biais, les épaules partaient vers l'arrière. Je l'ai envoyé à une autre copine mais il est trop petit pour elle. J'ai fait une version robe, biais devant et derrière (histoire d'équilibrer) et avec un empiècement dos. Mais les épaules partent en arrière et l'objet doit être enfoui dans des strates d'échecs, d'abandons et autres demi-cousettes.

Cilou6 (il y a 3 mois, 2 semaines)

Missumlaut-Kikoo, les épaules qui partent vers l'arrière sont souvent un signe que le haut du dos du patron est plus plat que toi. 

Quant au mojo... Je l'ai aussi perdu un temps. Plus confiance en moi. Ma robe pull sans manches à qui je massacre les emmanchures, le top cousu n fois qui tout à coup ne va plus alors ques ses frères et sœurs du placard cousus exactement de la même façon vont toujours (???) etc etc.

Dans ces moments là, je satisfait mes pulsions de couture avec des petits projets vite fait (souvent altruistes) tels que un panier en tissus pour ranger les "affaires" de mon chat, une housse de protection pour l'ordinateur de ma fille, un recouvre boîte de kleenex pour une copine (qui bizarrement s'est avéré trop grand alors que les 4 cousus précédemment étaient nickel...) un sac pour une pote, une trousse de toilette etc... J'essaie de corser les projets pour m'entraîner en positionnant des poches zippées ou passepoilées, des séparations, des galons ou biais ou broderies. En plus je passe des chutes et désencombre mon coin couture ;)

Le week-end dernier, en mettant, toute fière de moi, mon derier coup de fer à mon petit haut découpes princesse, encolure v, petites manches ourlées au surjet roulotté coupé dans un crêpe satin viscose hyper nerveux que tu faufiles tout à la main sinon il se barre en vacances avant d'atteindre le pied presseur de la machine à coudre, j'ai pas vu qu'en attrapant mon fer j'ai subrepticement tourné la molette de température...bouuoouuuuouuu ! J'ai une grosse trace brillante en plein milieu du devant qui fait qu'on dirait que je me suis bavé dessus bouuoouuuuouuu :'(

kiki34 (il y a 3 mois, 2 semaines)

Cilou6, astuce à éssayer pour récupérer ton petit haut: 1/2 litre d'eau+ 1 verre1/2 de vinaigre blanc, tremper un tissu coton blanc dans le mélange, essorer, l'utiliser comme pattemouille sur l'endroit brulé. laver le vêtement au savon de Marseille. Foutu pour foutu si c'est pas trop grave, c'est à éssayer . 

anne2b (il y a 3 mois, 2 semaines)

Oh je comprends bien vos angoisses. J'ai été malade et coincée à la maison de longs mois et voulais coudre à toute force pour "m'occuper". Résultat : des projets ratés en pagaille, des tailles qui clochent parce qu'on a grossi et qu'on ne veut pas l'admettre... bref, j'ai été finalement aidée tranquillement à petit pas par une amie prof de couture qui a repris patiemment les bases pourtant acquises depuis longtemps, j'ai réussi des petites robes et toc, c'est reparti... je vais mieux et quand j'en n'ai pas envie, je ne franchis plus la porte de mon atelier mais je prends un bouquin. La couture forcée, c'est une plaie et surtout ce n'est (a priori) pas notre job principal, alors on se fait plaisir et on attend le mojo justement. Bonne couture sans contraintes!

 

Aurélie.S.F (il y a 3 mois, 2 semaines)

Chez moi aussi, le mojo a été capricieux cette année: beaucoup de petits projets utilitaires après un gros échec l'été dernier! Je viens enfin de terminer un projet un peu complexe: la jupe DP 406. Un retour du Mojo?

Soline (il y a 3 mois, 1 semaine)

Je débute dans la création de vêtements, j'ai fini ma première robe. Mais pas convaincue du résultat.

J'ai examiner en détail ce qui n'allait pas: en gros ma découpe, et certaines techniques.

Maintenant, je plonge sur les blogs et livres pour voir point par points les étapes.

Puis je fais comme à l'école ou en musique : des lignes, des gammes.

En couture : des tests sur des chutes jusqu'à ce que ça me convienne.

J'ai pris mes ciseaux, des chutes et couper des serties de carrés , rectangles et autres formes pour m'entraîner à couper droit

 

 

wallis (il y a 3 mois, 1 semaine)

oula ! que je vous comprend, j'ai cousu sans relâche, pendant 5 ans et j'en ai fait des vêtements.

et il y a 6 mois impossible de coudre correctement. du coup j'ai tout stoppé. je m'y remet doucement, et surtout plus lentement, je prend le temps de faire sans courir. un vêtement par mois, c'est largement suffisant. ;). je dirais même que j'ai un magnésium sur le feu depuis deux mois lol. ça m'est jamais arrivée, le max c'était 15 jours. 

pour résumer, parfois faut faire une pause et redémarrer différemment. et surtout ne pas avoir un cerveau trop envahi ;). eh ! oui si trop de pbs, dans la tête, même une couture peut devenir trop compliqué à gérer. 

bon courage :D

Tasticottine (il y a 3 mois, 1 semaine)

Je suis d'accord avec toi Wallis, il faut prendre le temps. Moi j'ai l'impression que rien n'est acquis en couture. Des choses que je crois savoir faire les yeux fermés depuis 10 ans que je couds foirent tout à coup et je me rends compte que je suis en mode automatique sur ces choses-là à ces moments-là.

Par exemple, j'ai raté une encolure il y a 15 jours, sur une robe toute simple, en viscose. Sur le moment, j'ai été destabilisée, voire "démunie" (je ne savais littéralement pas quoi faire pour rattraper le coup, puisque ça faisait un bail que je n'avais pas eu à reprendre une encolure). Et puis j'ai réfléchi (ça m'a travaillée, la nuit), j'ai décousu le lendemain, j'ai cherché sur le net et j'ai refait mon encolure. A mon grand soulagement, ça a été.

J'en ai retenu que tout peut aller de travers, même sur des étapes que je maîtrise vraiment. Qu'il faut que je sois concentrée pour que ça se passe bien. 

Et aussi qu'il n'y a pas de "petit" projet, tout ce qui permet de retrouver cette concentration (accessoires ou vêtements basiques) est bon à prendre. 

Peut-etre que le mojo est dans cette attention portée à toutes les étapes, même celles qui paraissent super simples?