Trucs et astuces pour faire ses propres jeans

Par SunShine le 1 décembre 2020 dans Techniques & tutos, Matériel

Vous avez peut-être déjà craqué sur le livre L'atelier du Jeans - 1083 (voir la revue ici) et vous voulez coudre ces indispensables pantalons pour toute la famille. Mais est-ce que votre machine domestique suffit ? (spoiler : oui). Est-ce que vous vous sentez intimidé.e.s par la couture de jeans ? Est-ce que toutes ces surpiqures vous fatiguent d'avance ? Voici quelques trucs et astuces (liste non exhaustive) qui vont peut-être vous aider à changer d'avis.

J'ai déjà cousu pas mal de jeans, et usé certains jusqu'à les envoyer à la poubelle. Voici les quelques trucs que j'ai appris sur le tas, ou sur internet, et qui ont transformé la réalisation de mes jeans. Je suis passée de "argggg ma machine n'y survivra pas et ma santé non plus" à "que voilà une petite promenade bien agréable sur un chemin connu". Je ne traiterai pas ici des ajustements sur le patron, juste de quelques astuces pour coudre sans arracher ses fils de surpiqures de rage.

 
Les surpiqûres sur les devants et dos de mes Jeans Palo (patron dans le livre "Dressing sur mesure")

Passer les épaisseurs

Ma MAC peut être du genre caractériel. Mais depuis que j'ai compris qu'il fallait maintenir le pied de biche bien à niveau, elle avale jusqu'à 6 épaisseurs sans broncher. Avant de commencer à coudre mes jeans, je fais avec les chutes des petits renforts à mettre sous le pied de biche : 2, 3, 4, et 6 épaisseurs. A la moindre surépaisseur, je les mets derrière mon pied de biche (surtout quand je surpique) et ma gentille MAC ronronne.


De l'art d'utiliser les chutes

Réussir ses surpiqûres

J'utilise un fil spécial pour jeans avec une aiguille à large chas (minimum 90, voire 100, voire 90 pour jeans) et le fil standard dans la canette. Je n'ai en général pas besoin de modifier ma tension du fil supérieur ou du fil inférieur, contrairement à ce que j'ai pu lire mais c'est bien de faire des essais sur des chutes et si possible avec le même nombre d'épaisseurs. Je met aussi un point très long (4 dans mon cas) car je trouve cela plus joli. Et j'utilise dès que nécessaire les petites cales du point 1.


Les fils standard et à surpiqûre (noter qu'ils sont assortis à la nappe sur laquelle je couds)

Faire les étapes dans un certain ordre

Si vous voulez faire les mêmes surpiqures qu'un "vrai" (la notion étant subjective, certes), il vaut mieux coudre les différentes pièces dans un certain ordre

  1. les poches devant (en surpiquant au fur et à mesure)
  2. le milieu devant et la braguette (en surpiquant le pli, la couture, et la braguette.) On peut faire un petit zig-zag pour fixer la sous-patte
  3. les poches dos (faites-vous plaisir sur motifs et surpiqures)
  4. l'empiècement dos (et on surpique)
  5. le milieu dos (idem)
  6. l'entrejambe (entièrement surpiquée)

Les coutures rabattues, j'éviterai

Oui c'est "authentique", mais c'est aussi très épais et difficile à faire proprement avec une MAC domestique. Bien sûr, j'ai testé avec obstination, et l'intérieur était rarement parfait, sauf avec des denims très fins. Alors surjeter ou surfiler, puis surpiquer, c'est solide, efficace et en plus, c'est plus confortable.

Thermocoller

Pensez à bien thermocoller les bords de braguette et la sous-patte, ça ne gondolera pas.

Il m'est arrivé une fois de ne pas thermocoller la ceinture, les instructions (du Morgan Jeans de Closet Core Patterns, pour ne pas les citer) indiquant que cela faisait une ceinture plus confortable. Dans mon cas, la ceinture devient toute lâche en moins d'une journée de port, donc je dois le laver plus fréquemment. Depuis, je renforce au moins la ceinture extérieure, mais souvent aussi la ceinture intérieure. Le denim se détend beaucoup s'il n'a pas d'élasthane. Et s'il en a, la ceinture gondole si elle n'est pas renforcée. Bref, j'ai choisi le camp du thermocollant.

Les boutonnières

Le pied de biche adapté aux boutonnières automatiques passe très mal les épaisseurs chez moi et les capteurs de début et fin ne se déclenchent pas, ou trop tôt, ou trop tard. Bref, je me suis mise aux boutonnières en 4 temps, et je suis plus sereine

Les boutons et rivets

J'ai galéré pendant longtemps à insérer durablement mes boutons et rivets, avec mon marteau et mon bout de métal dur. J'en ai encore qui partent au lavage. Alors maintenant je suis une convertie de la pince Prym et des boutons assortis, qui tiennent, enfin !


La pince Vario et des boutons spéciaux pour Jeans (je n'ai aucune action chez Prym)

Les passants

Pour la bande de passants, j'utilise un bout de lisière (si ma lisière semble nette) de 3 fois plus quelques mm la largeur de passant souhaitée. Je replie en trois avec la lisère visible, je fais un zig-zag large pour maintenir avec un fil standard qui se confond avec le tissu. Puis surpiqures de chaque côté, et zou.

Pour coudre les passants sur la ceinture, j'utilise un zig-zag avec mon fil de surpiqures en haut et en bas et surtout, j'utilise une nouvelle fois mes cales pour maintenir mon pied de biche bien à plat.

Et vous, quels sont vos trucs et astuces pour coudre les jeans ? Est-ce que cela vous tente ou vous avez déjà votre marque fétiche dans le commerce ?

A propos de l'auteur : SunShine

Tous les articles
Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

SophieDentelle (il y a 1 année, 6 mois)

Je suis tentée, j'attends de voir ce que j'ai sous le sapin.

ViviB (il y a 1 année, 6 mois)

Merci pour ces conseils ! ça va m'être utile pour me lancer dans le jean Dawn :)

missumlaut-Kikoo (il y a 1 année, 6 mois)

Merci de ces conseils précieux. L'idée de coudre enfin des jeans fait son chemin lentement.  Avoir un jean bien ajusté, c''est le Graal du pantalon non ? 

Pour les surpiqures bien parallèles, est-ce que l'on peut utiliser une recouvreuse ? Pour une raison ou une autre, les aiguilles doubles se cassent vite chez moi au point que j'ai renoncé. 

Sabine Kanto (il y a 1 année, 6 mois)

Une  idée me vient en lisant ce post. J’aime les surpiqûres et je n’y pense pas sur mes pantalons. Je vais appliquer ce style sur des rouges et oranges et je choisirai le blanc pour surpiquer. Les passants sont-ils nécessaires si pas de port de ceinture ? Les poches à l’arrière ne provoquent-elles pas un rebondissement du postérieur ? Devant, je les garderai. 

Mquipique (il y a 1 année, 6 mois)

Merci, merci, merci !

Mais c'est génial tous ces conseils que chacune de vous donne, entre les manteaux, les jeans etc... ma liste de projets s'allonge !

elizaT. (il y a 1 année, 6 mois)

Que de conseils judicieux ! 

Merci, sur le prochain je tenterai bien les surpiqûres. 

Les cales sont très utiles cela permet de ne pas s'arracher les cheveux sur les épaisseurs. 

Merci. 

SunShine (il y a 1 année, 6 mois)

@missumlautkikoo C'est effectivement un graal possible, en couture il y en a tellement. Je suppose qu'on peut utiliser la recouvreuse pour les surpiqures (avec les aiguilles adaptées) mais moi je fais deux piqures l'une après l'autre en utilisant le bord du pied de biche comme repère et je suis satisfaite.

@Sabine Kanto les passants ne sont pas absolument nécessaires, mais je trouve que ça décore. Les poches arrières sont justement utilisés pour "habiller" le postérieur et je trouve que leur positionnement est critique donc je les couds parfois en dernier.

Nabel (il y a 1 année, 6 mois)

+1 pour la cale derrière le pied de biche. Bien plus pratique que les dispositifs intégrés aux machines.

Pour les surpiqures, j'avais lu qu'il n'était pas recommandé d'utiliser du fil épais dans nos machines, qu'elles n'étaient pas faites pour ça et que ça pouvait les abîmer (de mémoire, info de Jean-Claude Réparateur ici ou sur la page facebook qu'il anime ???). Du coup, sur les conseils vus ici ou là-bas, sur le jeans réalisé pour Chéri, j'avais utilisé du fil normal en utilisant le point triple de ma machine (c'est pas rapide !)

Et il ne faut pas oublier le coup de marteau qui peut aider à réduire les épaisseurs et à un passage plus facile dans la machine.

missumlaut-Kikoo (il y a 1 année, 6 mois)

Eh eh, j'arrive à utiliser du fil ENORME sur ma MAC. Mais je dois admettre que je n'ai jamais tenté le coup sur la recouvreuse. Avec laquelle j'arrive à faire de jolies piqures sur certains tissus CT, mais pas sur tout, bien des critères et réglages m'échappent. 

Jlsls (il y a 1 année, 6 mois)

Merci pour tous ces conseils ! J'ai déjà fait quelques fois des jeans, avec des résultats plus ou moins réussis (mais que je porte toujours volontiers, et celui que j'ai offert à mon frère a été tellement porté qu'il est usé jusqu'à la trame). Le pied de biche "à tout faire" de ma machine comporte un petit ressort et un ergot qui permet justement de le maintenir à l'horizontal quand on attaque une plus grosse épaisseur. Quand on arrive sur la surépaisseur, on bloque le pied de biche à l'horizontal en poussant sur le petit ressort, et dès que la zone est passée, il se débloque tout seul pour revenir en position normale. Et clairement, c'est une petite fonctionnalité trèèès utile quand on fixe les poches dos ou les passants, parce que comme tu le dis, l'horizontalité du pied de biche permet de coudre beaucoup de choses qui ne passeraient pas autrement ! Très utile pour coudre des sacs aussi, ou toute autre réalisation avec des tissus épais.

SunShine (il y a 1 année, 6 mois)

@Nabel et @missumlautkikoo Je n'ai jamais eu de souci avec les fils spéciaux pour surpiqûre sur ma machine pourtant très simple (mécanique Husqvarna). Je préfère nettement ces fils aux points triples qui ressortent un peu moins, même si le point triple est bien pratique lorsqu'on ne trouve pas le fil à surpiqûre de la couleur de son choix. Effectivement, il faut de la patience avec ce point wink

Pour le marteau @Nabel a bien raison et en plus, ça défoule !

Le petit pied de biche de @Jlsls m'a l'air fort pratique, je vais m'informer !

CharliePop (il y a 1 année, 6 mois)

Je suis justement en train de faire une veste en jean avec plein de coutures rabattues. Haha! Haha....  ^^' Trop tard pour changer de directions pour ce projet là, mais en tout cas, j'aime beaucoup ces astuces et les gardent précieusement pour le prochain projet en jean. 

SunShine (il y a 1 année, 6 mois)

@CharliePop si ton denim est un peu fin, ça va passer crème wink c'est surtout pour les pantalons avec un denim un peu plus épais que j'ai galéré.

Grenadine C (il y a 1 année, 6 mois)

Je valide tous ces bons conseils ! J'ajoute l'utilisation du pied pour ourlet roulotté et du pied patchwork pour les deux lignes de surpiqûres parfaitement parallèles (oui, je passe mon temps à faire défiler ma collection de pieds quand je couds un jean !), le coup de marteau pour aplatir les épaisseurs. Moi aussi j'ai le petit ergot sur ressort sur le pied de base de ma mac mais je préfère utiliser la cale en plastique fournie avec ma machine que je trouve plus pratique...

J'utilise du fil épais spécial surpiqûres avec une aiguille... spécial surpiqûres, et ça se passe très bien. Ceci dit, étonnamment, quand j'ai voulu faire des surpiqûres ton sur ton sur un jean noir, j'ai trouvé que le point triple avec un fil ordinaire ressortait mieux que le fil épais spécial avec un point normal...

Et je fais des coutures rabattues pour l'empiècement dos et l'intérieur des jambes, c'est clairement mon étape préférée, j'adore faire ça, ma machine les passe sans problème même sur un denim épais : je préforme les replis au fer vapeur, et surtout je les écrase bien avec un clapper (y a t'il un mot français pour cet objet ?), ça marche bien.

soffie (il y a 1 année, 6 mois)

C'est un de mes graals, avec la lingerie.

Grenadine, comment utilises tu le pied ourleur pour les surpiqures ?

J'ai aussi le petit bouton mais pas de cale sur ma elna 580 et je n'arrive pas bien à m'en servir.

Grenadine C (il y a 1 année, 6 mois)

Le pied ourleur est pratique car il a le guide métallique à placer le long de la pliure (au lieu de servir à replier le bord de tissu).

Mookette (il y a 1 année, 6 mois)

Ah génial cet article! J'adore faire les jeans!

Pour les surpiqûres j'utilise le pied pour surpiqûres près du bord parce que je suis incapable de piquer bien droit sans cela!

Et sinon, comme conseil, j'ajoute, suite à une mésaventure récente : bien soutenir le haut des devants et de la réhausse dos, pour éviter qu'ils ne se détendent au cours de l'assemblage...

(il faut piquer dès le début une ligne dans la marge de couture, avant de commencer le montage)

pois-chiche (il y a 1 année, 6 mois)

merci pour ces conseils, ja'i encore appris des choses!. super l'idée des passants dans la lisière! et tout à fait d'accord avec le thermocolant dans la ceinture, INDISPENSABLE TOUJOURS pour moi.

 

Pas d'aiguille double pour les surpiqure comme proposé plus bas. Il faut s'armer de patience (ou avoir deux machines) pour les deux piqures parallèles en changeant à chaque fois ça machine!.