[Needlenaute du mois] Mousse

Par Liseli le 30 octobre 2017 dans Needlenaute du mois

Elle aime soigner le détail, la petite touche originale qui fait la différence, ce qui a permis à cette nouvelle recrue de la rédaction de gagner le concours Art Cousu de Thread&Needles. Aujourd'hui, Mousse est à l'honneur.

Mousse, qui es-tu ?

Une bretonne d'adoption fraîchement exilée en Normandie pour le travail. Mais j'aime tellement mon métier que ça valait bien une petite traversée du Couesnon. Monsieur et le chat baleine m'ont enfin rejoint après 2 ans de transhumances hebdomadaires qui n'ont pas laissé beaucoup de place à la couture… Heureusement T&N m'a aidée à tenir le coup, et j'ai désormais un semblant d'atelier rien que pour moi et mes tissus chéris, youpi ! Je vais pouvoir me rouler dedans comme Picsou dans son or.

Hum, sinon dans la vie des gens normaux, j'ai la trentaine et la chance de dorloter les collections dans un musée, et donc de voir de près des pièces anciennes, tissus et costumes compris (ceux-là, je jure que je ne me roule pas dedans !).

Comment as-tu commencé la couture ?

J'ai eu 2 vies de couturière, mais l'histoire ne commence pas par «aussi loin que je m'en souvienne...» car la couture n'est pas franchement une passion familiale. Mes grands-mères ont certes tâté l'aiguille pour habiller à moindres frais toute la marmaille, mais il n'y a pas eu de transmission. D'ailleurs il n'y a jamais eu de machine à coudre chez mes parents avant la mienne, ma mère ayant un vrai don pour ressusciter les plantes mais pas les chaussettes trouées. Ce fut ma première approche – assez aride – de la couture.

Le goût de la couture est en fait venu par l'amour des belles matières : j'ai tellement bavé devant les tableaux reproduits dans le dictionnaire que j'ai eu envie plus tard d'en faire mon métier et de devenir costumière. Comment rester insensible devant une grosse meringue de tissu rose ?

C'est en suivant un BEP métiers de la mode et industries connexes en accéléré après le Bac que j'ai touché à ma première machine ! Pour finalement tout laisser tomber après le diplôme en réalisant que le monde du spectacle, ce n'était vraiment pas pour moi. Heureusement, après, j'ai trouvé ma voie mais ça a été une telle déception que j'ai jeté mes dessins et remisé ma machine au placard pendant presque 10 ans.

Il a fallu un autre coup dur pour que je la ressorte en 2013 et que je me lance dans des projets uniquement pour le plaisir, pour me vider la tête et réaliser mes rêves tissuesques. Ça vaut toutes les thérapies du monde ! En revanche je ne la conseille pas à ceux qui recherchent un traitement non-addictif !

Comment définis-tu ton style ?

Difficile à dire, entre notre galerie Pinterest et ce qu'on est vraiment, il y a une marge. J'aime les choses assez originales, qui sortent du lot mais comme je ne suis plus au lycée, il y a des compromis à faire. J'évite autant que possible la double garde-robe boulot vs week end, je distille donc mes caprices à petite dose. Un petit rappel historique par-ci, un peu d'origami par-là, le tout à la sauce gentiment enfantine.

Où trouves-tu tes inspirations ?

Dans ma première vie de couturière, je demandais à ma mère de me garder ses magazines féminins et catalogues par correspondance pour les dépiauter et coller patiemment mon butin dans des classeurs.

Quand j'ai repris la couture, entre temps Internet s'était démocratisé et j'ai découvert des sources d'inspirations presque infinies : Pinterest, les blogs couture, et bien sur T&N ! C'est tellement génial et ça prend tellement moins de temps à collecter !

La rue est très inspirante aussi, pas seulement les gens, les vitrines de boutique mais aussi l'environnement ... Le mieux, ce sont les illusions d'optique : j'en ai tout le temps, et pourtant je ne prends pas de LSD. Bon nombre de tickets de caisse se retrouvent ainsi griffonnés et collés dans le carnet à idées, que ce soit à propos de coupes, d'associations de matières ou de couleurs.  Malheureusement, je manque de temps pour concrétiser tout ça.

De quelle réalisation es-tu la plus fière ? Et quel projet n'aurais-tu jamais dû commencer ?

De tous les projets, mêmes les plus moches ou ceux dans lesquels je ne rentrais pas, j'ai toujours appris quelque chose ; surtout de ceux là d'ailleurs ! Un tissu inadapté, une caractéristique morphologique à la noix, un choix technique à revoir. Il y  a néanmoins une chose que je regrette amèrement, c'est d'avoir taillé comme une barbare dans un magnifique tissu pour me faire ma première jupe, issue d'un livre japonais, évidemment sans toile et sans rien mesurer. Verdict, je ne rentrais pas dedans ! Bon, ça a sauvé tous les suivants.

Je devrais être fière de ce que mon entourage me demande le plus, mais ce n'est pas une robe patronnée maison, ce sont des sakaslips et des sacs à tarte ! Je devrais peut-être me poser des questions ? Bon moi en tout cas, je manque encore un peu d'expérience pour avoir un chef d'oeuvre dans mon armoire, en revanche, mes petites victoires sont à chercher dans le panier à linge sale. En effet, je porte beaucoup ce que j'ai fait en jersey, les jupes à taille haute confortables et j'utilise pas mal mes sacs, ce qui est un indicateur de réussite je pense.

Qu'y a-t-il sous ton pied de biche en ce moment ? Quels sont tes projets futurs ?

Mon déménagement a eu un effet inattendu : j'ai commencé à apprendre à broder, ces ouvrages étant beaucoup plus portables entre deux tranchées de cartons. J'adore ça, ça me détend. Je compte bien me remettre à coudre car j'ai décidé il y a bien 2 ou 3 ans maintenant de n'acheter que ce que je ne sais pas (encore) coudre. Du coup il y a des trucs qui urgent vraiment dans ma garde-robe comme des robes chaudes et des hauts habillés. J'ai donc une Ludivine à demi-cousue depuis l'année dernière à terminer et j'aimerais me lancer dans la confection de chemises ou blouses. La Fit but you know it de Biquette et une chemise Bubu sont attendues dans les startings blocks.

Décris-nous le patron de tes rêves

Rien à décalquer ou à scotcher (amis du A0, bonjour), adapté AUSSI aux morphologies crevettes  (oui, le problème ne se pose pas que pour celles qui ont des formes), confortable, et qui ne soit pas la énième blouse ou robe vue et revue, avec juste «un détail qui change». En fait, il faut que ce soit quelque chose qui sorte vraiment du lot. On a bien dit «rêve» ?

Quelques pépites sommeillent aussi dans ma caisse des patrons à disséquer.

Quel est ton genre de tissu préféré et pourquoi ?

Question matière, c'est naturel tant que possible. Ou alors il faut que j'arrête les documentaires sur le phytoplancton qui mange du plastique, que mangent les pitits coquillages, que mangent les gros poissons, que mangent ... Pouah !

Je pourrais dire que je trouve le satin de coton très joli, il n'empêche que tous les matins, en mode radar, c'est le jersey le grand gagnant de mon armoire, pour son confort, sa solidité. Ce n'est pas ultra classe, mais de toute façon dans cette région, 80 % du temps il fait trop frais pour ne pas porter  un pull par dessus !

Retrouver Mousse sur :

Thread&Needles
Son blog

 

A propos de l'auteur : Liseli

Tous les articles
Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

sbcreations (il y a 2 ans, 11 mois)

Très chouette portrait ! Et puis quel parcours ! Comme quoi on a toutes une approche différente de la couture.

En tout cas, j'ai hâte de découvrir tes prochaines réalisations de chemises...

TheMinimalista (il y a 2 ans, 11 mois)

Toujours aussi chouette de découvrir le parcours des Needlenautes ! Je milite aussi pour le "crevette compatible" ;-)

Micoton (il y a 2 ans, 11 mois)

Super portrait, je suis ravie d'en apprendre plus sur Mousse!

Sylvaine (il y a 2 ans, 11 mois)

Un bien joli portrait qui nous fait mieux connaître une couturière talentueuse!

papelhilo (il y a 2 ans, 11 mois)

j'aime bcp tes réalisations éclectiques et quand même différentes de ce qui traine partout !

 

Laurie 09 (il y a 2 ans, 10 mois)

Très joli portrait ! Des réalisations que je remarque souvent dans la galerie !

Mousse (il y a 2 ans, 10 mois)

Merci pour vos commentaires qui me font très plaisir. Quel honneur d'être sur son site préféré ! :)

elopez7228 (il y a 2 ans, 10 mois)

Oh qu'elle est belle cette jupe jaune taille haute? Où peut-on trouver le patron?