[Needlenaute du mois] Grenadine C

Par Liseli le 30 juillet 2018 dans Needlenaute du mois

Aujourd'hui, on vous présente une needlenaute qui a plus d'une corde à son arc... et plus d'un coupon dans son stock ! Voici le portrait de Grenadine C.

Qui es-tu, Grenadine C ?

Je m’appelle Géraldine, j’ai 37 ans, je suis bordelaise exilée à Nice il y a 15 ans pour suivre mon copain de l’époque (devenu mon mari) qui devait y suivre son internat de médecine, et puis on est restés sur la côte d’Azur. Je suis libraire, un métier passionnant. Grenadine est le surnom que me donnait un cousin quand j’étais petite. Sur Ravelry je suis PiqueEpique, et Grenadine.cct sur Instagram.

Comment as-tu commencé à coudre ?

Contrairement à ce que j’ai lu dans beaucoup d’autres portraits, chez moi la couture n’est pas du tout une affaire de famille : rien à signaler du côté de maman, des mamies, et de ma tatie qui pourtant est une férue de loisirs créatifs et m’a appris des tas de choses (dont le tricot à ce qu’il paraît, j’en reparlerai). Et pourtant ça m’a toujours tentée, j’en parlais régulièrement, au point que mes parents m’ont offert une machine à coudre comme cadeau de Noël il y a bien 7 ou 8 ans, j’étais ravie puis je l’ai rangée « pour quand j’aurai le temps ».

Je me suis décidée il y a 4 ans, quand j’ai été en arrêt de travail pour 3 mois (rupture des ligaments croisés), mon chéri était lui aussi en arrêt pour plusieurs mois pour une maladie bien flippante (de vrais chats noirs !), et il me fallait absolument quelque chose pour m’occuper l’esprit et faire quelque chose de constructif de tout ce temps. J’ai acheté le livre « Burda la couture pratique » et le patron de la jupe Chardon, ressorti ma machine et un coupon de wax – seul tissu en ma possession, ça a bien changé depuis – et j’ai commencé comme ça. J’avais bâti toutes mes coutures à la main avant de piquer tellement j’avais peur de mal faire. Vous imaginez le temps que ça a pu me prendre… Et je la porte toujours !

Tu t’es mise à tricoter récemment, tu peux nous en raconter plus ? As-tu d’autres fils à ton arc ?

Alors le truc marrant c’est que le tricot ne me tentait vraiment pas du tout jusqu’à fin 2016. Je ne connaissais pas Ravelry, mes seules expériences de tricot maison étaient les pulls qu’une grand-tante nous tricotait à mon frère, mes cousins et moi pour chaque hiver : en laine rêche et si raide qu’ils tenaient debouts tout seuls, avec des motifs en jacquard de boules de Noël ou de rennes que je trouvais parfaitement ringards.

Le déclic a été la sortie du livre « Esprit Nature » d’Helga Isager début 2017 : coup de foudre, révélation, je l’ai trouvé tellement beau et moderne que j’ai eu envie d’apprendre finalement. J’entends encore ma mère me dire « Ah mais tu te souviens que Tatie vous a appris à tricoter quand vous étiez petits ton frère et toi ? Tu vas voir, ça va te revenir tout de suite, c’est comme le vélo ! » Alors si, ça s’oublie tout à fait – après enquête, mon frangin, lui, se rappelle encore, le chameau ! Je me revois avec mes aiguilles dans les mains à attendre l’illumination, le geste qui revient comme par magie. Et… rien de rien ! Je ne savais pas comment tenir mon fil, je ne savais pas par quel bout prendre la question, les explications des patrons de mon livre étaient du chinois (sans parler des grilles) bref, grands moments de solitude ! À peu près à ce moment, Lise Tailor a publié sur son blog un article de conseils pour les débutants en tricot et des vidéos sur la méthode continentale qui m’ont énormément aidée. J’ai aussi trouvé des conseils très bienveillants ici-même sur le forum. Là, je commence à m’intéresser de plus près à des techniques plus spécifiques, en ce moment je suis plongée dans un super petit livre en anglais sur les différents montages et rabats des mailles en fonction du projet : « Cast on Bind off » de Leslie Ann Bestor. Je suis ébahie et enchantée de tout ce qu’il y a encore à apprendre. Franchement je ne croyais pas devenir aussi accro à ce nouveau loisir !

Et sinon, mon autre, ma première passion, c’est la cuisine, ça c’est vraiment une part importante de ma vie ! Je suis très intéressée par la chimie en cuisine et le pourquoi du comment dans telle recette il faut utiliser telle technique de découpe ou de cuisson, telle façon de mélanger, etc. Mon autre grand truc en cuisine c’est les farines et la boulange, j’entretiens mon levain depuis deux ans, faire mon pain en cocotte est une grande satisfaction…  

J’ai un blog de cuisine un peu délaissé depuis quelques mois parce qu’avec le tricot et la couture en plus je ne trouve plus le temps de l’alimenter mais je me demande si un concept cuisine-tricot n’aurait pas de l’avenir. Gilet en point de riz au lait, bonnet en point brioche des rois, écharpe au point d’Ébly, point de crumble aux mûres, point mousse au chocolat… Si quelqu’un connaît un point de courgette ou de camembert, faites-moi signe !

Une autre activité artistique dont je ne peux pas me passer : la danse en couple depuis 7 ans, alors que je partais de moins que zéro en matière de rythme et d’aisance corporelle (la fille qui n’a jamais jamais dansé en boite ado). Je m’y suis mise pour faire plaisir à mon chéri et j’ai adoré, surtout les danses swing – Rock, Lindy Hop – et ma préférée entre toutes : le West Coast Swing.

Bref, je militerais activement pour la retraite à 38 ans… si j’avais le temps !

Comment définirais-tu ton style ?

C’est la question que je redoutais, c’est difficile de se situer soi-même ! Ça varie pas mal mais j’ai une préférence pour les lignes ajustées et la taille marquée, pas trop de froufrous. L’essentiel étant que je me sente confortable et pas déguisée. En général, ce sera un bas ajusté (jean slim ou jupe Brume) + flou en haut, ou les lignes un peu plus rétro avec une jupe ample et un haut ajusté. J’aime beaucoup les tissus avec des motifs assez gros et colorés.

Et j’ai une passion pour les beaux boutons, donc si je peux en rajouter c’est Noël !

En tricot, j’aime les points texturés et plutôt graphiques/géométriques comme le point de riz, les chevrons, la brioche… Les modèles de Quince & co me font toujours rêver et j’aime à peu près tous les modèles que propose Marie Amélie.

Où trouves-tu tes inspirations ?

Souvent, c’est un petit détail qui va me taper dans l’œil : une découpe sur un poignet, une pince froncée, des boutonnières originales… Ca vient très souvent de Pinterest, de livres d’art ou de vêtements vus sur quelqu’un dans la rue. Il y a aussi beaucoup d’inspirations venant de costumes historiques et steampunks, pour de petits détails discrets.

Quel est ton tissu préféré et pourquoi ?

Avant tout les matières naturelles. J’ai très peu de coupons en synthétique car dès mes tout débuts je me suis dit que tant qu’à y passer du temps, autant coudre des tissus de qualité et agréables à porter, pas forcément coûteux d’ailleurs si on achète chez Toto et pas dans les boutiques à la mode ;)

J’aime particulièrement coudre le coton oxford qui est plus souple et doux que de la popeline et en a les avantages : stable, facile à coudre, marque bien les plis et ne se froisse pas trop en prime.
Sinon, à porter ce serait le jersey de lin et la soie lavée… deux merveilles de fluidité très pénibles à travailler, on ne peut pas tout avoir !

De quelle réalisation es-tu la plus fière ? Et quel projet n’aurais-tu jamais dû commencer ?!

Échec cuisant récemment à cause du tissu : un top dans un tissu indien, une sorte de jacquard de soie qui s’effilochait un truc de fou, même le surjet fait à la surjeteuse me restait dans les mains ! Je l’ai tout de même fini avec mille précautions et difficultés mais comme j’ai dû coudre plus loin que les marges prévues à cause du tissu qui partait en lambeaux, il s’est avéré trop petit. Je l’ai donné à une amie plus menue que moi qui le trouvait à son goût mais ça a été éprouvant comme couture et pas sûr qu’il dure longtemps. Après, j’ai eu pas mal de ratés mais qui m’ont appris quelque chose à chaque fois donc je ne les regrette finalement pas.

Ce dont je suis le plus fière… Je dirais deux choses : ma première robe Burda (la robe cœur au début de ma galerie) cousue pour le mariage d’une amie, parce que je me suis lancée avec seulement quelques mois de couture et peu de projets, que c’était un niveau 3 sur 4, et que maintenant je la trouve toujours aussi réussie ! Et sinon je suis très fière que mon chéri ne veuille porter que les boxers que je lui couds parce qu’il les trouve plus confortables et résistants que ceux du commerce !

Tu as lancé le projet “réduis ton stock” 2018 sur le blog, qu’est-ce qui t’a motivée ? Une anecdote à livrer sur ton stock ?

Tout d’abord, je dois préciser que l’idée de ce type de défi n’est pas de moi mais de Lirbis et Gris Mouton qui ont lancé un défi « Stash sous contrôle » pour la laine. Quand j’ai découvert leur forum sur Ravelry et les témoignages de filles sur leurs stocks de laine ça m’a fait sourire, avant de me faire rire jaune quand j’ai réalisé que j’étais bien bien pire niveau tissus. C’est drôle parce que je suis plutôt dans une démarche de consommation raisonnée pour à peu près tout le reste mais pour le tissu c’est vraiment le grand n’importe quoi. J’en ai beaucoup trop, j’ai de quoi coudre pour des années et c’est un peu culpabilisant, oui. Je me disais que je n’étais sûrement pas la seule, c’est pourquoi j’ai proposé le défi sur le forum histoire qu’on se motive les unes les autres à davantage exploiter nos stocks.

Je n’ai pas vraiment d’anecdote qui me vienne concernant mon stock mais le défi pour moi c’est aussi de me lancer pour coudre mes beaux tissus. On ne dirait pas parce que je soigne chacune de mes coutures  mais beaucoup de mes vêtements cousus sont des toiles. Voila comment ça se passe : je rêve de tel patron dans ce magnifique tissu que j’ai, mais j’ai peur de me louper, donc je vais chez Toto, je dégote un coupon au poids assez joli pour 3 clopinettes, je couds une version d’essai. Quand ça va, je la porte avec plaisir ; mais comme il y a plein de patrons que j’ai envie d’essayer, en général la version rêvée ne voit jamais le jour. Bref, mes étagères sont pleines de merveilles qui m’intimident mais grâce au défi je me soigne et j’arrive à couper mes précieux. Je me dis qu’après tout ce n’est que de la couture et pas une question de paix dans le monde, ce n’est que du tissu, et c’est très libérateur !

J’avoue aussi que m’impliquer davantage dans le forum était un moyen de me concentrer sur autre chose que la récidive de la maladie de mon chéri en ce début d’année. C’est une maladie chronique donc on savait que ça se produirait mais on espérait un peu plus de temps de répit, c’était quand même un sacré choc. Avoir un dérivatif pour court-circuiter la panique m’a bien aidée, ça et le groupe des participantes qui est vraiment sympa et bienveillant.

Quels sont tes projets à venir ?

Continuer à apprendre, c’est vraiment ça qui me motive, pour comprendre ce que je fais et le faire mieux – pourquoi la pince est à cet endroit, pourquoi tel bord est un peu courbe, pourquoi le dessous de col d’une chemise est 2 mm plus petit que le dessus… Je viens de m’offrir le livre de patronage « Je crée mes patrons » de Sara Alm qui est une vraie mine d’informations.

Concernant les réalisations prévues, il y aura à coup sûr et rapidement une jolie robe Burda pour aller au mariage d’une amie que je vais coudre en Liberty (grande première !). La robe Fiona de Closet Case aussi qui a plein de boutons et un dos nu ravissant, et un gros projet à la rentrée : la veste Watson de Papercut. En tricot, j’ai commencé le pull Sweet Pea de Marie Amélie en laine Holstgarn Noble et j’ai très hâte de voir le résultat !

Retrouver Grenadine C sur :

Thread&Needles
Ravelry
Instagram
Son blog de cuisine

A propos de l'auteur : Liseli

Tous les articles
Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

Margueritte (il y a 4 mois, 2 semaines)

Merci pour ce portrait, Liseli, qui complète  bien l'image que je me faisais de cette charmante Grenadine qui fait de si jolies choses et qui répond si gentiment aux demandes de conseils.

A quand ton portrait, à toi ? Pas encore fait me semble t'il ?

 

SunShine (il y a 4 mois, 2 semaines)

Joli portrait, merci wink

Le hérisson couturier (il y a 4 mois, 2 semaines)

Joli portrait !

Mquipique (il y a 4 mois, 2 semaines)

Ravie d'en savoir un peu plus sur toi Grenadine C ! J'adore le concept tricot-cuisine😉 ça me rappelle une chanson adorée de mes enfants, d'un chimiste qui ne se rappelle plus les formules et finit par faire une vinaigrette à col roulé...

En tout cas le défi limite ton stock est pour moi un véritable moteur, pour coudre davantage à défaut de moins acheter, aussi : merci ! Hâte de voir tes prochains projets.

kiki34 (il y a 4 mois, 2 semaines)

Une bien jolie découverte, j'adore découvrir comment et pourquoi on en vient à coudre et tricoter, les parcours et motivations sont différents et c'est ça qui fait le charme de nos histoires. Pour tout ça, merci.

SophieDentelle (il y a 4 mois, 2 semaines)

Merci pour le portrait, et merci pour le défi!

cousu dodu (il y a 4 mois, 2 semaines)

Chouette et j'admire le tricot car je n'ai pas encore réussi à sauter vraiment le pas ! On voit bien qu'on est plusieurs à adopter la couture thérapeutique, refuge douillet et rassurant quand la vie nous fait des misères !

missumlaut-Kikoo (il y a 4 mois, 2 semaines)

Merci pour les échanges et tes interventions, et le défi bien utile !  

Sylvaine (il y a 4 mois, 2 semaines)

Merci pour ce sympathique portrait qui nous permet de mieux connaître Géraldine.

Liseli (il y a 4 mois, 2 semaines)

@Margueritte: mon portrait a été fait à mon entrée dans la rédaction, tu peux le lire ici :-)

Et tout à fait d'accord avec tous les commentaires: Ça m'a fait super plaisir d'en apprendre plus sur Grenadine et j'adore le concept de cuisine tricotée!

Tout de bon pour les prochains mois probablement très productifs en tricot!

elizaT. (il y a 4 mois, 2 semaines)

Merci pour ce beau portrait !

 

majo (il y a 4 mois, 2 semaines)

Un bien joli portrait !

PQTMTGaëlle (il y a 4 mois, 2 semaines)

@grandine C. merci de t'être prêtée au jeu, c'est très sympa d'en apprendre un peu plus sur toi !

Nabel (il y a 4 mois, 2 semaines)

Un joli portrait, je suis contente d’en savoir plus sur toi Grenadine. 

Grenadine C (il y a 4 mois, 2 semaines)

Vos commentaires me font chaud au coeur ! Mquipique, si tu retrouves le titre de la chanson j'aimerais bien l'écouter wink

Mquipique (il y a 4 mois, 2 semaines)

Pas de souci, c'est dans le conte musical du soldat rose, la chanson "Pour faire la colle à cœur brisé" interprétée par Bénabar. Il y a aussi une pizza chachacha 😊 Bon c'est pour les enfants hein !

Grenadine C (il y a 4 mois, 2 semaines)

Oh, par Bénabar en plus 😍 Merci !

Atelier de Claire (il y a 4 mois, 2 semaines)

Merci pour ce chouette portrait de toi Géraldine !  Tu illustres bien combien la couture et le tricot possèdent des vertus, au-delà de la réalisation pure. Et je suis tout comme toi quand il s'agit de couper dans mes "précieux " ... du coup, je vis habillée de toiles portables !

LesFleursBleues (il y a 4 mois, 2 semaines)

Quel beau portrait, très complet, avec plein de photos et de nombreuses informations. On en apprend beaucoup sur Grenadine, même si on percevait déjà bien sa fraîcheur et son engagement sur les forums.

Merci à toutes les deux!

Grenadine C (il y a 4 mois, 1 semaine)

Et donc, @Atelier de Claire, ma bonne résolution est de ne plus coudre de toiles... Bon, dit comme ça pas sûr que ce soit une bonne idée ^^

Dans les tiroirs de Jul (il y a 4 mois)

Super portrait, il y a avait quelques choses que je savais, et quelques choses que j'ai apprises, le tout avec plaisir :)

CharliePop (il y a 3 mois, 2 semaines)

Un très joli article ! J'ai été ravie de le lire. Je me reconnais beaucoup dans ses multiples passions et le stock de tissu qui ne désempli pas car on n'ose pas coudre dans ses beaux tissus... Merci Grenadine, et merci Liseli!