[Livres] Un automne de couture chez Eyrolles

Par papelhilo le 30 novembre 2018 dans Des lectures, Livres

Une belle pile de nouveautés au rayon livres de couture chez Eyrolles, avec de quoi satisfaire les amateurs de la technique la plus pointue, comme les "bidouilleurs" de chutes, sans oublier les fans de "bu-jo" qui voudraient organiser un peu mieux leur couture !


Je sais coudre mes vêtements - Jules Fallon

Voici à nouveau une "bible" pour ceux qui cousent, mais celle-ci est orientée sur le décryptage de toutes les techniques liées à la réalisation des vêtements. Les 5 chapitres abordent successivement le matériel (fils, aiguilles, machines), la préparation (les tissus, les patrons et la coupe), l'assemblage, les spécificités de la maille, les finitions.

Toutes les techniques de couture font l'objet de pas-à-pas en photos (pose de zip, de biais, assemblage des pièces entre elles ...) ainsi que les ajustements nécessaires (réduction/agrandissement de buste, dos ...). Les techniques liées aux effets de style (plis, formes de poches etc) sont également représentées sous forme de grandes photos de modèles finis.

 

On trouve aussi dans ce livre une série de "ressources", astuces ou petites infos rarement évoquées dans ce genre d'ouvrage : métrage nécessaire selon le vêtement, guide de lavage et repassage ... Egalement, les matériaux les plus récents sont traités : rubans thermocollant pour stabiliser les emmanchures par exemple.

L'ouvrage ultime qui permettra de mener à bien tous les modèles de couture !

La veste tailleur homme - Sébastien Esparghilé

Tout en sobriété et efficacité, ce livre m'a cependant un peu étonnée : trouvera-t-il son public ?? La couture homme intéresse de plus en plus les couturiers amateurs, c'est une certitude, mais les réalisations croisées ici et là tournent le plus souvent autour des sous-vêtements et des tee-shirts ! On est très loin de l'exigence de la veste de tailleur.

 

Pour les plus aventureux (ou les plus classiques) des amateurs, il y aura donc cette belle référence pour réaliser la pièce probablement la plus difficile du vestiaire masculin. Pas moins de 150 pages sont nécessaires pour travailler la question en profondeur, mais rien n'est laissé au hasard : matériel, montage de chaque partie sous forme d'un chapitre entier à chaque fois, finitions (y compris le repassage). Pour autant, je vous l'avoue tout net : cet ouvrage n'a pas démystifié pour moi la réalisation d'une telle pièce, au contraire. J'en suis ressortie absolument admirative devant le savoir-faire du professionnel qui rédige l'ouvrage (Sébastien Esparghilé, tailleur à l'Opéra de Paris), avec aucune confiance dans le fait de réussir à l'égaler même en suivant scrupuleusement les étapes ...

Cela tient évidemment à la maigreur de mon expérience - mais peut-être que ceux qui aiment les défis trouveront au contraire que c'est là une occasion rêvée d'en relever un !

Couture Addict - Mélise Carrara

Il était attendu, l'ouvrage qui enfin permettrait à la couturière du dimanche (soit dit sans sexisme puisque très clairement l'ouvrage s'adresse à un public féminin) de s'organiser un peu mieux et de s'y retrouver entre son stock indécent et ses millions de projets !

L'autrice propose un petit ouvrage ludique qui comporte un petit mémo technique, puis 4 parties principales axées sur les saisons (pour y glisser les projets couture logiquement), et enfin une série de pages plus anecdotiques/rigolotes (liste des blogs couture suivis, étiquettes "fait-main" à joindre à ses cadeaux cousus, lexique français-anglais, statistiques des heures passées à coudre etc)

  

Revenons à ce qui occupe la majeure partie de l'ouvrage : les parties "saison". On trouve dans chacune de quoi classer ses photos d'inspiration, coller des échantillons de tissu adéquats, planifier ses projets sur un calendrier, et enfin une vingtaine de doubles-pages pour tous nos projets. Sur ces doubles-pages, on pourra garder trace des références du modèle, des petites fournitures et du tissu, les mesures choisies et les modifications faites.

Un ouvrage pour celles qui aiment coudre rationnellement (et sûrement un adorable carnet souvenir à feuilleter plus tard) !

Accessoires et petites mascottes en tissu - Sofi Loran

Et enfin, fort logiquement, le dernier petit ouvrage vient se glisser en toute modestie derrière les grands ; mais il n'est pas sans mérite puisqu'il propose une série de petites idées variées pour utiliser toutes les chutes que les autres travaux plus "sérieux" auront produits !

  

Ses idées de détournement de chutes sont inspirées par l'univers enfantin (barrettes, range-pyjama, doudou ...), mais on trouve dans le livre des idées pour les grands aussi : petites décos, accessoires mode (col, porte-clé), trousses et pochettes. Tous les ouvrages qui le nécessitent sont accompagnés de gabarits, à taille réelle lorsque c'est possible. 

Un petit livre à offrir à un débutant en couture (un ado ?) ou au contraire à se garder sous le coude pour valoriser les mini-coupons sous forme de petits cadeaux rapides et amusants.

Pour en savoir plus

acheter Carnet créatif pour couture addict de Mélise Carrara

acheter Accessoires et petites mascottes en tissu, de Sofi Loran
le site de l'autrice

acheter La veste tailleur homme, de Sébastien Espargilhé

acheter Je sais coudre mes vêtements, de Jules Fallon

A propos de l'auteur : papelhilo

Elle aime la couleur, la récup' et le bidouillage. Curieuse et pleine de ressource, ses découvertes nous font rêver et voyager !

Tous les articles
Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

SunShine (il y a 1 semaine, 5 jours)

Ooooh moi je suis très intéressée par la veste tailleur. J'ai l'ouvrage de R Cabrera et S Meyers pour les femmes, qui est une merveille. Mais celui de Cabrera pour les hommes coûte une petite fortune. Alors je vais essayer de feuilleter celui ci.

Merci pour l'info

Slania (il y a 1 semaine, 5 jours)

Alors perso mon chéri adore porter des vestes tailleurs/costumes, et comme moi il aime les choses qui ne sont pas dans ses moyens XD

Je suis actuellement en train de lui coudre des gilets tailleurs (d'après le Belvedere waistcoat de Thread theory ) tout simplement parcequ'il n'a pas les moyens d'en commander un à 300€ pièce chez un tailleur... Donc pour celles qui ne sont pas effrayées par les challenges et qui ont des demandes de cherzétendre, je pense qu'il peut trouver son public. C'est typiquement le genre de pièce où le coudre soi-même peut être rentable (j'en suis à 120€ pour deux gilets en comptant le prix du patrons).

Par contre y a-t-il un patron de base inclu dans le livre ou il s'agit de le dessiner soi-même?

Liseli (il y a 1 semaine, 5 jours)

"Je couds mes vêtements", ça me parle! Ma belle-mère m'a trouvé un bouquin de ce genre datant des années 90 en seconde main, c'est franchement une bonne aide pour commencer la couture des vêtements et apprendre plein de petits trucs. J'irai regarder ça de prêt.

J'ai bien rigolé en lisant le commentaireo sur le fait que le bouquin sur la veste tailleur ne démystifie rien du tout, peut-être est-ce plus un livre pour admirer justement?

@Sunshine: tente de convaincre les bibliothécaires de la BPUN de le commander! Et si tu y arrives, préviens-moi, que je passe l'emprunter à mon prochain passage au bled ;-)

papelhilo (il y a 1 semaine, 5 jours)

@SunShine et @Slania : je suis ravie que vous répondiez présentes face à mes doutes ! Et désolée de ne pas l'avoir dit : oui, il y a un patron à taille réelle, du 46 au 54 (une seule planche recto-verso, mais au décalcage facile car les pièces ne se chevauchent pas)

Alys Dethomas (il y a 1 semaine, 5 jours)

Pour les lyonnaises que cela intéresse, l'ouvrage sur la veste tailleur homme est présent à la bibliothèque municipale de Lyon (et est en très bon état, vu que tout neuf).

Je l'ai feuillleté, il me donne bien envie de m'y mettre ... une fois que j'aurais suffisamment de technique pour me lancer dans cette aventure ! Car tout comme Slania, mon compagnon aime les beaux vêtements dans de belles matières et à l'heure actuelle je suis loin de pouvoir réaliser de pareils vêtements !

Petites précisions sur l'ouvrage : 

- il n'y a pas d'indications concernant l'adaptation du patron à la morphologie, si la personne pour laquelle vous cousez a une morphologie atypique, il vaut mieux savoir déjà comment modifier le patron (ajustements à plat).

- la liste des matériaux est bien détaillée, mais certains sont sans doute plus difficile à se procurer : il faut plusieurs types d'entoilage différents : de la toile de laine, de la toile à plastron, ainsi que de la toile à col, du feutre, et du bougran

- l'auteur indique que la veste est ajustée et cintrée et taille plutôt petit, il conseille donc d'opter pour une taille au-dessus de la taille habituelle.

- et enfin, préparez-vous à faire beaucoup de couture à la main, bien sûr ;)

SunShine (il y a 1 semaine, 5 jours)

@Liseli bonne idée ! Je te tiens au courant

@Slania j'ai le même raisonnement et mon époux aussi. De belles matières, du quasi sur mesure, ça revient vite cher sauf si on le fait. 

@Alys merci pour les précisions.

et je me suis rendue compte en faisant des vestes tailleurs pour moi que j'adore ce genre de couture à la main qui a un aspect méditatif.

missumlaut-Kikoo (il y a 1 semaine, 4 jours)

La veste tailleur trouvera son public, j'en suis convaincue. Le souci dudit public c'est de trouver les fournitures.

SunShine (il y a 1 semaine, 4 jours)

@Missumlautkikoo Peut-être y-a-t-il une liste de fournisseur dans le livre ? dans mon livre en anglais (Cabrera), il y en a une mais bien sûr ils sont basés à New York. Je me fournis à Paris chez Lafayette Saltiel Drapiers (qui envoie aussi par la poste) mais il faut absolument savoir tout ce que tu veux et c'est cher. J'ai quand même repéré que Rascol commence à proposer de la toile tailleur qui m'a l'air fort honnête, peut-être aussi la cigarette. Avec la toile tailleur, le passement et la bonne ouate en laine ou coton, on a presque tout.

missumlaut-Kikoo (il y a 1 semaine, 4 jours)

@Sunshine : pour la cigarette, j'ai pris de la garniture de cravate (je démonte des cravates pour la soie) et c'est vraiment bien. Pour la ouate de laine, je ne sais pas où en dénicher. Le melton étant un sergé de laine feutré, on pourrait tenter de feutrer une serge de laine à condition d'avoir la couleur.

Par contre j'ai suivi le conseil d'une vendeuse de tissu et utilisé un vieux drap assez raide en place de toile tailleur, et je ne suis pas emballée, ça manque de ressort et la veste a un aspect froissé malgré mes efforts au fer. Et je me suis ruinée les doigts à faire des chevrons sur un col immense et les devants.

 

Zephora (il y a 1 semaine, 1 jour)

Je pense aussi que le livre sur la veste tailleur trouvera son public. Chez moi, il y a une très forte demande !

J'ai juste une toute petite question, pourquoi mettre systématiquement un lien vers Amazon dont l'éthique laisse fortement à désirer, alors que la Fnac possède elle aussi un beau catalogue surtout pour des éditeurs français ? ;-)