Les tissus en soie

Par SunShine le 6 juillet 2022 dans Techniques & tutos, Matériel

La soie est une fibre millénaire et luxueuse aux multiples facettes. Je vous propose d'en découvrir un peu plus sur son utilisation, sa couture et son entretien. 

Qu'est-ce que la soie ?

La soie est une fibre protéique naturelle produite par un papillon ou une araignée et utilisée majoritairement dans la fabrication des textiles (mais j'ai également vu des applications en cosmétique). Les protéines de soie dont des macromolécules (comprenant donc des milliers d'atomes) composées d'acides aminés (principalement alanine, glycine et sérine).

 Cocon
Bombyx du mûrier et son cocon

Les tissus de soie sont principalement issus du cocon produit par la chenille du bombyx du mûrier (Bombix mori) pour la soie de culture ou du ver à soie tussah pour la soie sauvage (plusieurs espèces de chenilles du genre Antheraea). La fibre produite par le bombyx du mûrier, aussi appelé ver à soie, contient principalement deux protéines : la fibrinoine et la séricine. Un traitement alcalin permet d'ôter de la surface de la soie la séricine, et lui confère une meilleure ténacité, améliore sa brillance et sa stabilité. La fibre de soie a généralement une section transverse triangulaire, à l'origine de son aspect brillant lustré. La soie est aussi un excellent régulant thermique, à la fois face à la chaleur et face au froid.   


Micrographes MEB (microscopie électronique à balayage) de fibres de soie : sections transverse (a) et longitudinale (b)) source

La soie aurait été découverte entre 2000 et 3000 avant notre ère. Les techniques permettant de produire la soie datent de 2500 avant J.C. et sont originaires de la Chine. Ces techniques ont été tenues secrètes jusqu'en 560. La production a commencé en Europe au VIème siècle et en France au XIIIème siècle.

Un article très complet sur Wikipedia décrit l'historique de la soierie en France et plus spécifiquement à Lyon (clic)

Les tissus en soie

La soie se prête à de nombreuses armures (entrecroisements des fils de trame et des fils de chaîne), principalement toile et satin mais aussi sergé. La soie est aussi utilisée pour fabriquer des velours ou gazes. Lorsque les fils de soie ont été surtordus (torsion S ou Z selon le sens de torsion), le tissu prend une apparence granuleuse ou ondulée et constitue la famille des crêpes de soie. Les crêpes de soie sont généralement très fluides avec un beau drapé. Enfin, le grammage du tissu influera sur son tombé, sa transparence, et son drapé. 

 
armure toile - exemple d'armure satin - armure sergé

La soie se prête particulièrement au crêpage : crépon ou mousseline crêpe, crêpe de Chine, crêpe georgette, crêpe envers satin, crêpe marocain, semi-crêpe cady, etc. Le crêpe peut être tissé dans différentes armures. Dans la famille des armures toiles, nous avons par exemple : la mousseline, le voile, le pongé, l'organza, le gazar, le drap de soie, le taffetas, très souvent la soie sauvage (aussi appelée shantung ou parfois soie doupion), la bourrette de soie, natté (dérivé de l'armure toile). Certains tissus comportent des fibres retordues sans toutefois avoir l'aspect crêpe (mousseline) ou travaillées à double (gazar). Les armures satin comprennent : foulard, satin et crêpe de satin, duchesse satin (grammage élevé). Les sergés comportent par exemple le sergé de soie (élémentaire mon cher Watson !), le twill de soie, et le radzemire ou radzimir.

Enfin, la soie peut être texturée ou tissée sur métiers jacquards, ainsi qu'en jersey de soie, ou avec d'autres textures (ottoman, cannelé ...).

Mousselines de Soie Organza
Mousseline - Organza (source)

Satin Duchesse Crêpe de Chine
Satin duchesse - Crêpe de soie (source)

Il existe enfin une catégorie de soie dite "non-violente" ou "peace silk" ou encore "soie végane" où le cocon est incisé pour permettre au bombyx de s'extraire avant de faire bouillir les cocons. Le travail supplémentaire étant significatif, la soie non-violente est plus chère que la soie classique. 

Les qualités de soie

Traditionnellement (et plutôt dans les sites de vente anglo-saxons), le grammage du tissu est donné en densité linéaire avec une unité très spécifique: le "momme". Le momme est une unité d'origine japonaise et correspond au poids en livres de tissus de laize 1.2m, qui est la largeur de tissage traditionnelle, et de longueur 90 m (en unités impériales, 45 pouces par 100 "yard"). Un momme (mm) correspond alors à un grammage de 4.34 g/m2. 

Quelques exemples typiques de grammage pour différents tissages : 

Dans un prochain article, on vous en dira plus sur les aspects pratiques de la coupe, la couture, et l'entretien des vêtements en soie.

A propos de l'auteur : SunShine

Tous les articles
Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

CharliePop (il y a 5 mois)

Trop bieeen  laugh Hâte de lire la suite ! 

SophieDentelle (il y a 5 mois)

J'habite dans un ancienne magnanerie, au pied des Cévennes. Sur la façade de ma maison il y a les vestiges du système de levage des feuilles de mûrier pour alimenter les vers, il ne manque que la poulie. De ma cour je vois le mûrier des voisins. 

SunShine (il y a 5 mois)

@CharliePop merci pour le commentaire qui m'a fait initier cet article ! ravie que cela te plaise

@SophieDentelle Excellent ! Je suis allée voir sur wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Magnanerie et c'est super intéressant. Cela fait rêver.

missumlaut-Kikoo (il y a 5 mois)

Super ! La soie est une fibre aux multiples qualités, c'est magique. 

Pour ce qui est de la soie "végétale" il me semblerait plus logique de se tourner vers le tissu réellement végétal , le sabra, issu d'une variété d'aloès. C'est lumimeux et doux, même si moins résistant que la soie animale.  La soie "végan" perso j'y crois peu, je demande à voir le taux de survie des nymphes extirpées de leur cocon - à moins que chaque cocon fasse l'objet d'une échographie pour voir si l'imago est fin prêt à sortir. Les conditions de travail des femmes qui font la soie peuvent largement autant poser des questions.  (faut bien que quelqu'un soit politiquement incorrect, autant que ça soit moi ! ). 

J'ai grand hâte de lire la suite avec les conseils de couture. 

genov (il y a 5 mois)

Cet article est très intéressant, merci @SunShine ! Un feuilleton sur la soie, c'est super !

@missumlaut-Kikoo, tu m'as bien amusée avec l'échographie des cocons et je suis bien d'accord sur les problèmes des conditions de travail qui vaudraient bien qu'on ait plus d'infos quand on achète du tissu.

Lorsqu'elle était enfant, une de mes grand-mères habitait dans les Cévennes et ses parents élevaient des vers à soie dans leur grenier. Elle n'aimait pas du tout, cela lui faisait peur, ça fait beaucoup de bruit et ça grouille. C'était avant la première guerre mondiale.

Une association en présentait (je ne sais pas si elle le fait toujours depuis le Covid) à Silk in Lyon. Ils montraient toutes les étapes de la vie de ces bestioles, c'était très intéressant.

 

Sylvaine (il y a 4 mois, 4 semaines)

Merci @Sun Shine pour cet article très intéressant. J'ai hâte de lire le chapitre 2!

Miiiio (il y a 4 mois, 3 semaines)

Excellent article sur per instructif ! Merci pour toutes ces recherches et ce résumé limpide !