Expos

Par emiliechat le 27 février 2019 dans Actualité

Des expositions à voir, ici et ailleurs...


Comédies musicales, les costumes font leur show

Le CNCS célèbre la comédie musicale grâce à un programme inédit d’expositions, de spectacles et de films à la gloire de ce genre musical.

Infos pratiques


Exhibitionism : 50 years of the Museum at FIT

Le Fashion Institute of Technology Museum de New York célèbre ses 50 ans avec un retour sur 33 de ses plus grandes expositions, dévoilant ainsi plus de 80 pièces.

Harry Gordon, paper dress, 1968  Madeleine Vionnet, dress, 1930

Infos pratiques

(et jusqu'au 30 mars, vous pourrez admirer au même endroit les œuvres des jeunes diplômés de la Trafagen School)


Christian Dior, designer of dreams

Si vous avez raté l'exposition quand elle est passée aux Arts Décos de Paris en juillet 2017, vous pouvez vous rattraper à Londres ! (si vous réussissez à obtenir un ticket d'entrée...)

Infos pratiques


Magiela åren med Hermès

Le MoMu d'Anvers est fermé jusqu'en 2020... Il en profite pour exporter son exposition "Magiela, les années Hermès" jusqu'en Suède...

Infos pratiques


Nouvelle présentation des collections

Le Musée Yves Saint Laurent Paris présente une sélection inédite de cinquante modèles haute couture. Au-delà des grands thèmes structurant l’œuvre du couturier, le nouveau parcours aborde particulièrement deux créations majeures d’Yves Saint Laurent : les célèbres robes Mondrian (automne-hiver 1965) et les robes réalisées en collaboration avec l’artiste Claude Lalanne (automne-hiver 1969).

Infos pratiques


 

A propos de l'auteur : emiliechat

Elle aime le rose et le turquoise, les jupes, les robes, et la vie à la montagne. Pro de l'organisation, elle jongle entre vie de famille, passions créatives et engagement dans l'équipe de rédaction de T&N.

Tous les articles
Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

SophieDentelle (il y a 3 semaines, 4 jours)

Ah les robes Mondrian! J'ai découvert au musée qu'il n'y en a pas qu'une (on voit toujours la même, sauf sur cette photo fort heureusement), et on n'en voit jamais le dos entier.