Ode aux finitions soignées

Par Clem-Oiseau le 11 avril 2016 dans Discussions, Techniques & tutos

Quel est l'intérêt de passer du temps à peaufiner l'intérieur et les détails des vêtements ?

L'excitation de transformer un tissu si beau, la satisfaction d'une exécution rapide, la confiance donnée par la couture d'un vêtement tout à fait portable… puis la désintégration du-dit vêtement après 3 passages en laveuse. Non, les ciseaux cranteurs, c'est rarement suffisant pour empêcher un tissu de s'effilocher !

Avons-nous toutes et tous commencé à coudre comme ça ?

Il y a aujourd'hui, dans mes vêtements cousus main, quelque chose d'invisible à l'oeil extérieur non aguerri, mais qui pourtant me rend TRES fière : les finitions soignées. Mais pourquoi s'attarder sur les détails ?

1. C'est durable et robuste

C'est, selon moi, l'argument le plus fort. Quitte à passer des heures à coudre une pièce, autant y mettre juste un peu plus de temps pour allonger sa portabilité de façon significative. On ne sait jamais, ça pourrait devenir votre chemisier préféré, celui que vous voudrez porter une fois par semaine ! Et qui dit vêtements qui tiennent plus longtemps dit aussi bonne excuse pour acheter du tissu plus cher. C'est un investissement, voyez-vous (ou un prétexte, bon).

Les coutures rabattues du pantalon Jeddediah de Thread Theory

Dans le cas d'un pantalon, par exemple, rien de tel que des coutures rabattues ou des coutures "chemin de fer".  Pour un chemisier léger ? Des coutures anglaises ! Surtout si le tissu est un peu transparent.

2. C'est joli

Des marges de coutures gansées de biais en liberty. Dois-je ajouter quelque chose ? O.K., personne ne le verra – mais c'est la même chose pour la lingerie, et on se fait plaisir tout de même. Et de toutes façons, ce n'est pas toujours vrai : l'intérieur d'un manteau est parfois visible, comme le soin apporté à l'angle d'un col de chemise. De quoi rendre les brassées de lavage (presque) intéressantes.

Tassadit fait souvent des photos de ses superbes finitions.

3. C'est intéressant techniquement

Là, c'est peut-être un truc de geek de la couture, mais on est sur un site web de couture, donc j'imagine qu'on carbure à la même chose. Le défi de réaliser des coutures anglaises dans une jupe AVEC DES POCHES ! Parvenir à poser une fermeture éclair invisible dans une robe doublée. Comprendre l'intérêt des sous-piqûres ou le montage d'une braguette. C'est là, aussi, qu'on voit qu'on progresse (et qu'on s'effraye à regarder nos plus vieilles réalisations).

Ma petite fierté personnelle : une fermeture éclair très invisible malgré la poche.

Le doux plaisir des coutures anglaises ou de l'ourlet en biais de satin, le charme du discret passepoil, de la fermeture éclair invisible VRAIMENT invisible... ça vous parle ?

A propos de l'auteur : Clem-Oiseau

Fan de hiboux, de couleurs et de mignonneries tricotées ou cousues ; elle apporte à la rédaction sa fantaisie et ses envies de tester de nouvelles techniques.

Tous les articles
Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

AuDIY (il y a 6 ans, 8 mois)

Bon et bien je l'avoue, je m'étais mis en tête de faire mon prochain projet couture avec des coutures anglaises (encore jamais réalisé pour ma part) mais devant encore passer pas mal de temps dans l'analyse de chaque étape du montage des vêtements et en me lançant dans un projet plein de nouvelles techniques, j'ai préféré repousser... au prochain projet ? Pas sur car ce sera du jersey...

missumlaut-Kikoo (il y a 6 ans, 8 mois)

Yep mais ça n'a rien d'évident en autodidacte.
J'ai le bouquin sur les techniques, mais pour le moment je suis déjà bien contente quand j'arrive à faire la coupe qui va à ma morpho pas du tout standard !

BGM59 (il y a 6 ans, 8 mois)

Parfaitement OK à 100%! Les belles finitions, souvent à la main comme l'ourlet d'une robe, donne un côté soigné qui différencie nos coutures de la confection (du commerce) comme dit ma chère maman! Perso, j'ai été élevée dans le culte des ouvrages bien finis donc....Béné

Dame-la-Lune (il y a 6 ans, 8 mois)

J'aime beaucoup la finition de l'encolure en jersey de Tassadi! Jusqu'à présent je suivais le tuto en vidéo de Nessi, mais la finition s'arrête à la découpe du surplus de couture...comment faire pour bien finir ce bord? Merci!

Essamra (il y a 6 ans, 8 mois)

D'accord à 100% sur tous les points ... Lorsque je vois des vêtements non surfilés, des droit-fils qui ne sont pas respectés , des carreaux ou des rayures qui ne sont pas raccordés, des fermetures éclair tire-bouchonnées, je me demande où est l'intérêt de faire soi-même ses vêtements alors qu'il est bien plus simple et facile d'acheter une jupe ou un pantalon dans n'importe quelle grande surface , avec un niveau de finition supérieur...J'estime ( mais c'est ma façon de voir ) que , quitte à acheter un tissu correct et à passer un temps précieux à coudre, autant faire les choses bien .
Je porte tous les vêtements que je fais , et pas juste une saison ... mais plutôt une dizaine d'années!

Atelier de Claire (il y a 6 ans, 8 mois)

Je suis absolument de cet avis et j'ai appris à coudre en intégrant la notion de finitions les plus parfaites possibles dès le début. Je couds donc sûrement plus lentement, mais pour le coup, mes vêtements ont une longévité de plusieurs années. Mon challenge secret en couture est d'arriver à rivaliser avec les finitions de vêtements vendus en boutiques de luxe, hors d'atteinte de mon budget ... je garde espoir :)

Megalopolis (il y a 6 ans, 8 mois)

Merci d'avoir remis les liens vers les articles de techniques de montage... Je vais aller me balader plus souvent du côté techniques et tutos.

papelhilo (il y a 6 ans, 8 mois)

alors moi je suis d'accord à 99% !! le 1% restant qui me laisse dubitative, c'est typiquement les marges de couture bordées de biais comme sur la photo ... oui c'est joli, je suis totalement d'accord ! mais pour le coup, je ne pense pas que rajouter du biais donne plus de solidité par rapport à un bon surfilage, et ça coûte un temps fou supplémentaire ! je suis d'accord que mieux vaut passer 1h de plus lors de la confection au lieu de refaire un vêtement de A à Z qq mois plus tard ... mais pour moi, il y a une limite que j'appelle perfectionnisme (et je ne jette la pierre à personne en disant cela, l'important restant de se faire plaisir dans sa manière de faire) et je choisis de m'arrêter avant ;)

Frenchfibers (il y a 6 ans, 8 mois)

C'est vrai que c'est important que le vêtement cousu soit aussi beau à l'extérieur qu'à l'intérieur, mais j'en rejoins quelques-unes ici, ce n'est pas simple quand on apprend seule. L'important c'est de tendre aux plus belles finitions possibles!

kiki34 (il y a 6 ans, 8 mois)

Pour moi tout a changé lorsque j'ai eu ma surjeteuse. J'ai enfin pu peaufiner mes finitions intérieures et j'ai même amélioré les finitions de vêtements antérieurs à l'achat. Utiliser du biais oui, mais pour de grosses pièces. Je trouve que parfois ça peut épaissir les coutures et le rendu n'est pas joli.

Capiste (il y a 6 ans, 8 mois)

Tout à fait d'accord !
Je deviens de plus en plus exigeante sur me finitions
Mais autodidacte, tout comme missumlaut-Kikoo je mets beaucoup de temps à intégrer les bonnes façons de faire. Coutures anglaises ça va, ajout de doublure c'est ok...mon Graal couturesque du moment c'est justement la fermeture éclair invisible VRAIMENT invisible !
et là...je me sens perdue !

Juliette et Maurice (il y a 6 ans, 8 mois)

Oui aux belles finitions. OK pour surjeter au minimum (avec un point surjet bien réglé et une attention portée à la couleur du fil aussi ! pas toujours exactement la même couleur mais une couleur qui va bien). OK pour l'ourlet au biais, l'ourlet avec aiguille double et l'ourlet à la main.
Pas encore OK pour la fermeture invisible, car je n'ai jamais compris comment adapter le pied spécial soit disant adaptable sur toutes les machines, mais pas sur ma machine de ménagère. Je viens d'hériter d'une autre mac, ça devrait le faire !
Pas encore OK pour les ganses partout, mais ça ne devrait tarder : un gilet non doublé en vue...
Ceci dit, avec mon niveau actuel de finitions (y compris points de base bien réglés, arrêt du point soigné + ci -dessus), mes coutures supportent bien les lavages.

yassou (il y a 6 ans, 8 mois)

Je suis complètement d'accord! Et de belles finitions sont possibles sans surjeteuse! J'aime ganser, faire de beaux ourlets, et en effet mes vêtements fait maison durent bien plus longtemps que ceux du commerce, voire sont increvables

lifali (il y a 6 ans, 8 mois)

J'avoue que maintenant que je coud, quand je vais dans les boutiques de vetements, j'ai tendance à regarder AUSSI l'intérieur. Parfois, je me dis que les vendeuses doivent me prendre pour une espionne...
Je ne sais pas quelles sont les finitions des vetements de luxe(hors haute-couture bien sur!), mais franchement, même avec mes finitions imparfaites, c'est franchement mieux que le moyen de gamme! Entre les coutures qui craquent au premier enfilage et les boutons qui sautent (ça m'énerve!)...
Je suis de nature un peu impatiente, donc j'ai un peu tendance à zapper les finitions intérieures, sauf quand c'est un cadeau. J'avoue que j'ai découvert la couture anglaise il n'y a pas longtemps et que ça me plait BEAUCOUP plus que le biais sur les marges de couture (en plus, le biais je le fais moi-même car plus souple que celui du commerce) qui me prend malgré tout plus de temps

Pauline17 (il y a 6 ans, 8 mois)

Merci pour cette article! J'adore coudre à la main et fais donc souvent les ourlets sans machine, surtout lorsqu'il s'agit de viscose, ou de lainage. Les coutures anglaises sont mes amies dès que j'ai un tissu très fin et qui s'effiloche. J'admire les finitions au biais, je trouve ça magnifique mais à part les ourlets et des emmanchures, il ne m'est encore jamais arrivé d'en faire.
Je n'ai jamais cranté des marges de couture, non mais quelle horreur! Même à mes débuts je n'aurais pas pu procéder ainsi, c'est trop moche! ^^

Grenadine C (il y a 6 ans, 8 mois)

Moi je soigne même les finitions de mes crash tests, j'ai des toiles en tissu tout moche mais avec coutures anglaises^^ J'adore soigner les finitions, c'est ce qui me fait le plus plaisir en couture, et franchement, je trouve beaucoup plus rapide et économe en fil de faire des coutures anglaises sur les tissus fins que de surfiler au point zigzag. Et oui, j'ai moi aussi sué et grillé quelques neurones sur une robe avec coutures anglaises ET poches (et oui, ça fonctionne !).
C'est une habitude que j'ai prise dès mes premières cousettes. Avant de ma lancer j'ai potassé quantité de bouquins qui disaient tous que le ciseau cranteur c'est le MAL et la couture anglaise sauvera le monde (ou du mois tes fringues :D ), dont acte, j'ai intégré ça plutôt facilement. Pas encore testé les coutures rabattues, c'est mon prochain défi !

Après, je n'irais pas acheter des mètres de biais Liberty ou de passepoil doré au prix où c'est vendu pour ganser des marges de couture... Même si je trouve ça très beau. Sans compter que le passepoil partout, ça peut rigidifier une couture qui gagnerait à rester souple, ou faire des épaisseurs indésirables. En revanche je fais moi-même mon biais, c'est pas si long et il est plus souple et agréable à utiliser que le biais basique du commerce.

frogbob (il y a 6 ans, 7 mois)

J'ai très envie de faire de belles finitions sur mes projets couture. J'ai fait deux vestes non doublées que j'ai gansé de biais. Ça, ça va. En revanche, je suis perdue lorsque mes projets ont des manches kimono comme l'arum ou le trop top. Peut-on faire des coutures anglaises avec de telles manches? Quelles finitions sont possibles? Pour ces deux modèles j'ai été obligée de beaucoup cranter les emmanchures et je ne vois pas quoi faire à part surfiler avec un point zigzag.

Pauluis (il y a 6 ans, 7 mois)

C'est un sujet qui me parle. Je suis justement à la recherche de bonne méthode et de bonne habitude pour coudre. Comme demi-debutante, c'est lê moment ideal pour de bonne habitude.

Essamra (il y a 6 ans, 7 mois)

Pour les adeptes du biais au km : http://troipom.canalblog.com/archives/2009/12/05/16040847.html

C'est une technique que j'utilise régulièrement, qui permet d'utiliser les chutes de tissus et qui revient 10 fois moins cher que d'acheter le biais tout prêt !
Mais je suis d'accord avec la plupart des commentaires : uniquement sur tissu épais, sinon vos coutures paraîtront "cartonnées" ; pour les tissus très fins, comme le liberty ou la mousseline, rien ne vaut les coutures anglaises !