[Artiste] Janet Echelman

Par emiliechat le 22 octobre 2014 dans Découvertes, Art & Créateurs

Certain(e)s d'entre nous crochètent, d'autres tricotent ou encore cousent. Autant dire que le fil, c'est notre affaire! Alors, penchons nous sur Janet Echelman, et ses installations géantes en fil ... de pêche!

Fraichement diplômée de l'université, l'Américaine Janet Echelman part découvrir le monde, bien décidée à devenir une artiste. Ses pas l'amènent d'abord à Hong Kong afin d'y étudier la calligraphie chinoise. Nous sommes en 1987. Elle part ensuite pour Bali, où elle collabore avec les artisans locaux, afin de mélanger leur savoir-faire à la peinture contemporaine. Le jour où sa maison de bambou brûle, elle rentre aux Etats-Unis, cette fois-ci pour enseigner à Harvard. Elle continue cependant son travail artistique, et au bout de sept ans, retourne en Asie, pour une mission d'enseignement en Inde. Elle compte y peindre et exposer ses œuvres à travers le pays.

Elle expédie tout son matériel à l'avance, mais quand elle arrive à Mahabalipuram, petite ville de pêcheurs situé à l'est du pays, ses affaires n'ont jamais été livrées. Elle décide de faire avec ce qu'il y a sur place et commence à travailler comme les sculpteurs du lieu, avec du bronze. Elle s'aperçoit cependant rapidement que c'est un matériau lourd à manier et trop cher pour son budget ... C'est en regardant les pêcheurs nettoyer leurs filets chaque soir qu'elle se demande si cela ne pourrait pas être une nouvelle approche de la sculpture, une manière de créer en volume et en légèreté.

Target Swooping, Pays-Bas | Target Swooping, USA | Roadside Shrine, USA

Durant son année d'échange, en 1997, elle fait plusieurs installations, qu'elle tend entre des poteaux, pouvant ainsi voir combien le vent fait onduler leur texture délicate. Commence pour elle une nouvelle voie artistique, dans laquelle ses sculptures mouvantes trouvent leur place au milieu des villes et des forêts, se mêlant aux éléments (vent, lumière et eau) dans une respiration bienheureuse...

Son premier projet, une fois rentrée d'Inde, sera de faire, à la main, un filet monumental, tendu entre 2 chênes lituaniens, reprenant les motifs traditionnels des dentelles de la région de Vilnius. "Trying to Hide with Your Tail in the Air" ne sera pas entretenu pendant les cinq premières années, en accord avec le directeur du musée, afin que l’œuvre, bleue à l'origine, s'intègre dans le paysage.

Expanding Club, USA | Line Drawing, USA | Target Swooping, Espagne

De là, elle continue à sillonner le monde, installant un "ouragan" de nylon au milieu de l'Université de Cambridge (USA), posant un filet de plusieurs étages au bord de l'eau à Porto (Portugal), suspendant des cônes sous une autoroute à Huston (USA), ou encore collaborant avec la chorégraphe Katarzyna Kozielska  du Ballet de Stuttgart... Janet Echelman est prolifique, essaimant ses œuvres, sans jamais oublier de prendre en compte l'histoire du lieu où elle les installe (comme le motif des dentelles, ou le passé de port de pêche de Porto, par exemple). Mais ses créations sont également éphémères, aussi, si vous avez la chance de croiser une, profitez-en !

Skies Painted with Unnumbered Sparks, Canada | Dance Collaboration, Allemagne | 1.26, Singapour

Pour en savoir plus

Son site

On parle de Janet Echelman dans un livre (en anglais !) sur "la dentelle radicale et le tricotage subversif" (tout un programme !) ici : Radical Lace & Subversive Knitting

A propos de l'auteur : emiliechat

Elle aime le rose et le turquoise, les jupes, les robes, et la vie à la montagne. Pro de l'organisation, elle jongle entre vie de famille, passions créatives et engagement dans l'équipe de rédaction de T&N.

Tous les articles
Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

Stordigot (il y a 6 ans, 3 mois)

Sa maison brûle, son matériel n'est pas livré.. La pauvre !
Mais après, wahou, ce qu'elle fait est sublime !

Quiproquo (il y a 6 ans, 3 mois)

impressionnant! Il faut vraiment savoir se projeter en trois dimensions!

Caliclo (il y a 6 ans, 3 mois)

C'est super joli. J'aime bien les photos de nuit, on dirait vraiment des aurores boréales.

Frederique (il y a 6 ans, 3 mois)

Jolie découverte, merci pour cet interlude poétique et artistique :)

Théa Oz (il y a 6 ans, 3 mois)

C'est génial, de l'anecdote, de la contrainte à des choses sublimes...
Très intéressant, merci Emilie Chat :)

Marie Poisson (il y a 6 ans, 3 mois)

Magnifique!